Ces matins avec lui

Comme vous le savez si vous me suivez un peu sur les réseaux sociaux, Grand Spizou a fait sa rentrée au collège cette année. . .

Un monde sépare l’école primaire et le secondaire. C’est exactement pareil pour nos enfants et il faut réapprendre à s’adapter à ses nouveaux besoins.

Grand Spizou est un enfant qui a besoin d’être rassuré malgré son envie d’être grand. Il a toujours ses troubles de l’attention qui lui créent tout un bazar dans son quotidien et dans sa tête. Pas facile lorsque le maitre mot de la réussite au collège est ORGANISATION. Un accompagnement est donc nécessaire pour l’amener à une certaine autonomie, à le rendre libre.

Fin aout, j’ai du faire le constat alarmant que j’avais omis de l’inscrire au bus. Bus qui passe à 30 mètres de chez nous à 7h30. En appelant je ne m’attendais pas du tout mais DU TOUT à ce que l’on m’annonce qu’il ne restait plus de place!!!! Il allait donc être sur liste d’attente… mais le soucis c’est que je ne pouvais pas être à 8h10 devant le collège à 15 km de la maison ET 8h25 à l’école des 3 autres ..

Heureusement que la personne que j’ai eu au bout du fil à chercher avec moi une solution et m’a proposé que Grand Spizou prenne le bus dans le bourg ( à 5 minutes en voiture de la maison) car il restait 1 place!! BANCO! Je prends (ai je vraiment le choix de toute manière?)

Je dus réfléchir à une nouvelle organisation et c’est comme ça que depuis le 1ier septembre je partage le petit déjeuné qu’avec lui.

Je me lève une demi heure plus tôt que tout le monde. J’ai réellement besoin de ce moment à moi pour appréhender cette nouvelle journée qui commence (surtout en ce moment…). Ça me permet d’être prête et disponible pour mes enfants lorsqu’ils se réveillent. Mais je déjeune avec Grand Spizou (et qu’avec lui!).

On prépare ensemble la table, on met de la musique ou pas, on se fait griller les tartines. Naturellement il m’exprime ses sentiments, ses ressentis. Il me parle librement et me pose les questions qui le turlupine comme si il avait besoin d’évacuer le trop plein de bordel qui le submerge dès le matin.

Puis il se prépare pour le collège avant  que je le conduise au bus en m’arrêtant quelques mettre avant car « c’est bon maman je suis un grand » et cela même par temps de pluie. Il jette un dernier coup d’œil au rétroviseur pour vérifier qu’il n’a pas de trace de rouge à lèvre et part fier comme un coq affronter sa journée bien remplie de collégien.

Grâce à ces petit déj j’ai pu me rendre compte à quel point il a grandi. A quel point j’aime parler avec lui et qu’il peut m’apprendre des tas de choses. J’ai vu aussi qu’il me connaissait de plus en plus et ses preuves d’amour en sont que plus grandes.

Ce moment de partage permet de garder un lien de confiance. La communication est naturelle entre nous deux et cela me rend sereine. Je sais que petit à petit il aura moins besoin de ce tête à tête alors j’en profite. Finalement je suis contente qu’il n’y ai plus de place dans le bus d’à côté. Cette place en moins m’a offert de l’or dans ma vie de maman.

Je le vois, je suis fière, je savoure, je l’aime toujours plus. Mon petit garçon est devenu mon préado et malgré le quotidien je ne loupe aucune victoire de son évolution.

 

Bonne journée

Spizmum

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s