Ses tâches de rousseur

Assis sur le canapé, il se pose enfin après sa journée. Il parle de ses cours, des délires qu’il a avec ses potes, de sa vie de collégien.

Je ne l’écoute pas, je l’avoue…

Non par manque d’intérêt à ce qu’il me raconte mais parce que je l’admire.

j’admire ses petites tâches de rousseur qui ont pris congés sur son visage. Il y en a des dizaines, non des centaines! J’aimerai en secret en connaître le nombre exacte pour garder intacte le souvenir de son insouciance.

J’ai sorti mon appareil et après lui en avoir demandé l’autorisation je l’ai pris en photo.

Les yeux écarquillés il hallucine sur les clichés. « Il y en a tellement!!! »

Il me l’avoue, il a du mal à les accepter…

L’acceptation de soi, c’est comme la confiance ça s’apprend alors ce billet est pour lui.

Je n’ai pas la recette miracle. Mais ce que je sais, c’est que la vie est assez difficile pour perdre du temps à se faire du mal. Malheureusement, on rencontre toujours des gens qui ont cette facilité à se moquer du physique des autres… Il y a quelques semaines, tu en as eu la pire des preuves… Alors soit fort et aime toi assez pour qu’aucune de leur remarques te blesse. On est comme on est et il n’y a pas de codes, de règles physiques qui doivent te rabaisser.

Grand ou petit, blond ou brun, mat ou blanc c’est ce qui fait la diversité. Cette chose merveilleuse qui permet d’être tous différent et UNIQUE!

Tu es unique mon fils! Et jamais je n’aurai pu t’imaginer sans tes petites tâches sur ton visage que j’aime tant. Elles font parti de toi de ton identité.

Je m’amuse à croire que chaque tâche est apparue à l’un de tes éclats de rire, c’est pour cela qu’elles sont si nombreuses. Elles forment des petits dessins que l’on devine. Comme lorsque nous regardons ensemble les nuages. Tu vois mon fils tu es aussi inspirant que le ciel.

Quand l’été revient, elles deviennent plus visibles, plus foncées. Tu es comme moi, tu réagis au soleil. Ton bonheur se lit sur ton doux minois aussi rapidement que la température qui grimpe sur le thermomètre.

Les années passent, tu grandis mais ces petits points me rappelleront à jamais cette enfance que nous construisons ensemble.

Alors regarde toi dans le miroir, plus près, pour que toi aussi tu les admire. Apprends à les connaitre, les aimer. Crois moi elles seront tes alliés, fais leur confiance elles ont un pouvoir que tu ne t’imagines même pas.

La vie est difficile mais surtout la vie est magique! A toi de la voir ainsi pour que jamais tu ne baisses les bras à cause des combats, des injustices.

Tu es unique, tu es magique, tu es magnifique, tu es mon fils alors aimes toi autant que je t’aime.

Et si un jour tu doutes, n’hésites pas à me réclamer une piqûre de rappel, je le ferai avec plaisir.

Ta maman

 

 

2 commentaires sur « Ses tâches de rousseur »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s