bla bla, Lifestyle

Les montagnes russes

Elle n’avait pas pourtant bien commencé cette journée. Je déteste ça. Quand tout se passe de travers.

Quand mon réveil s’est mis à faire sa douce musique, je n’ai pas eu envie de faire ma méditation … et je me suis rendormie en attendant le rappel. Si j’avais su, je te promets que je me serais levée une demi heure avant!

Hier soir j’ai regardé une série encore trop tard. A ma décharge, j’avais enfin poser mon cul sur le canapé à 22h21. C’est qu’il y en a des choses à faire quand tu gères tes 4 gamins, tes 6 chats et ta vie!

6h20, un œil puis deux j’essaie quand même de prendre conscience de mon corps et je me mets à regarder mon application sommeil pour voir si j’ai ronflé. Personne ne peut en témoigner mais mon application si! Et même qu’il m’arrive d’avoir de belles crises de rire en les écoutant car ça enregistre tout! Benjamin me les réclame de temps à autre. C’est vrai qu’une maman qui pète c’est rigolo.

Mais cette nuit, il y avait eu des bruits chelous vers 3h/3h20. Bon on est tellement nombreux chez nous que je me suis dit que c’était les chats qui mettaient le bazar…Me levant du pied droit. Très très important pour moi. Je me dirige vers les toilettes. Oh stupéfaction un thermomètre se portait à la droite du trône et franchement ça sentait pas bon.

A 6h45, le mystère fut résolu mais je m’en serai passé. Rater un jour d’école deux jours après la rentrée ça ne se fait pas. Enfin si ça se fait, tu ne vas pas amener ton gamin à l’école par conscience et je l’ai fait. Evan est reste à la maison et les bruits chelous étaient des vomissements (vive les bruits d’exorciste et oui je ne me suis pas réveillée …)

Tout le monde se prépare ça râle un peu mais ça va. Vous aussi quand vous prévenez que l’on part dans 10 minutes le temps se fige comme s’il leur restait vita eternam 10 minutes. Et c’est comme ça qu’à l’heure de partir que d’un coup c’est « attend je vais aux toilettes » « attend je n’ai pas mis mes chaussures » .Je demande à Paul s’il a imprimé sa rédaction. Je savais que c’était non mais ça réponse me laissa sans voix.

« Pas grave, je la rendrai en retard » J’ai pète un plomb et voulant montrer à mon fils l’importance de rendre à temps. J’ai couru rebrancher l’imprimante et posa la main dans la pisse de chat… pourquoi me diriez-vous ? J’en sais rien. Ça fait des semaines que ça allait et depuis quelques jours c’est pas top. Mais qui dit pisse dit nettoyage… n’oublions pas que nous sommes plus que limite niveau temps là.

D’ailleurs ça fait un moment que j’écris… toujours là… (bravo je vous aime)

Imprimante branchée, mise en route de l’ordi, tapotage du code qui fait trois kilomètres de long et là… je me maudis en me rappelant de ne pas avoir désactivé les notifications. Je n’arrive pas à appuyer sur le bouton print. Un éclair de génie plus tard et une barre d’espace enfoncée j’ai pu imprimer le devoirs de redac de l’ado. Quenini mon imprimante avait décidé à 7h34 de m’annoncer qu’elle n’avait plus d’encre.


Le voyage en voiture pue l’embrouille, on est tous tendu. Même Maxime essaie de se cacher dans son siège tellement c’est électrique. Et après deux feux rouge, des milliers de mollusques et un stop ça a éclaté comme un coup de tonnerre. Je crois que mon fils est assez doué pour appuyer là où le bas blesse. Affreux. Limite j’avais la nausée quand je les ai laissé comme ça, fâché… mais à l’heure. Têtue la daronne.

Je pensais en avoir vécu assez mais non, mon bougre, il en faut un peu plus à la Cand! J’arrive à l’appart 8h, on doit repartir dans 10 minutes et Benjamin est toujours en pyjama… Regard blasé mais c’est en me regardant que je relativise. Étant moi même dans cette accoutrement !

Donc 10 minutes pour que tout le monde se prépare. C’est possible. A l’aise même. Mais avec un gamin qui fait semblant d’avoir mal aux pieds parce que je cite « c’est nul l’école ». Ça prend plus de temps.

Finalement plus de peur que de mal. On est arrivé lentement mais à l’heure à l’école et petit moment de magie quand Benjamin passa le portail qui se mit a courir pour rejoindre ses copains. Petit filou celui là. Mais ça m’a bien mis les nerfs.

8h45 enfin seule (Evan dort encore comme une masse) et je peux te dire que j’ai apprécié mon café et ma cigarette !! En déposant ma tasse dans l’évier, je regardais ma « cuisine » … c’est la pire cuisine que j’ai eu! Une horreur qui dure depuis septembre. Mais comme dans tout projet il faut prendre du temps pour que ça soit beau. Oui je n’aspire qu’à de beaux projets. Que ça soit pour mes voyages, mon chez moi, mes sorties entre amies. Oui oui sortir du barberousse un peu éméchée au bras de ma pote c’est beau !!! Parce que moi je vois nos rires, nos chants, nos délires. Je vois le truc qui fera que je m’en souviendrai toute ma vie. Le beau dans tout quoi.

Ma cuisine ne ressemble en rien à une belle chose… la pièce de la honte. Carrément je te jure. Alors j’ai repris les premiers plans que j’avais enregistré chez le suédois et je les ai peaufiné. C’est chouette après tout et ça m’a permis de zapper la tension de ce matin.

Choix du frigo check,

Choix de la cuisine check,

Choix de la plaque et du four check.

Les paniers sont prêts mais bon faut réfléchir encore non? Un œil sur l’horloge et je vois qu’il faut déjà amener benjamin chez l’orthophoniste.

Il est 13h20. J’arrive à 13h30 à bout de souffle et recherche sans lunette benjamin dans la cour. Je suis myope, très myope et là je vois des taches de couleurs courir partout. Ma technique? J’approche la première forme humaine que je vois (miracle!) et lui demande gentiment de m’aider à le trouver. Les enfants adorent aider les adultes et moi ça arrange ma vieillesse. Ça fait plaisir à tout le monde.Main dans la main nous avançons vers le cabinet de l’ortho. « J’ai faim maman ». Ben voyons… avoir faim, après la cantine. C’est super ça. Je lui rappelle habilement qu’il vient de sortir de table. Râle. Se résilie. Voit un chat et change de sujet. Et je me rappelle que par contre moi j’ai omis de manger.

Penser à soi. Oui c’est vrai mais ce n’est pas facile.

Pour m’occuper j’avais pris mon bouquin de l’Oracle que je viens de m’acheter. Alors on ne va pas s’étaler sur le sujet de suite car j’ai besoin d’apprivoiser tout ça. Je découvre et je veux prendre le temps qu’il me faut. 30 minutes agréables, une parenthèse de solitude que j’ai apprécié à sa juste valeur. Finalement cette journée devient une bonne journée.

On rentre à la maison car je ne peux pas ramener Benjamin à l’école avant la récré à 15h15 (il est 13h45 joie!).15h10 départ de la casa 15h15 je gare le véhicule en warning. 5 puis plus de dix minutes plus tard on m’ouvre. Enfin on lui ouvre car je dois repartir fissa.

Je me pause et là je prends mes décisions. Je demande l’avis de mon frère qui s’y connaît mieux que moi en disposition de cuisine et je me lance.

Résultat dans deux jours je récupère cuisine, plaque et four et la semaine pro Elsa mon frigo vient prendre possession des lieux (tu as la réf si tu es fan de Disney). Pas vraiment le temps de me réjouir qu’il faut récupérer les enfants.

16h30 puis 17h. Il n’y avait plus les tensions et nous avons vécu tous une journée version montagnes russes. On en a ri tellement c’était dingue.Le quotidien d’un après école s’est mis en place. Goûter, devoirs … et j’ai eu envie d’un bain.Ce n’était pas un besoin mais plutôt une envie. Un moment suspendu. Un bain trop rempli de mousse.

C’est là, à cet instant, en prenant le temps de revoir ma journée que j’ai eu envie de vous l’écrire. J’ai du mal à parler en ce moment et j’espère vite retrouver ma voix. Alors j’ai pris l’inspiration quand elle est venue et j’ai posé les mots. Je me suis écoutée.

J’avais envie d’immortaliser un instant de vie d’une nenette qui gère seule et qui est au bord des larmes quand elle voit tout le chemin parcouru. J’ai réussi . Bon maintenant faut installer tout ce petit monde et ça ne va pas être triste au vue de mes talents de bricoleuse.

Mais je suis fière. Je reste moi et j’y arrive.

Pourquoi tant de ressentis, de mélange de sentiments? Je n’ai qu’une dernière chose à dire j’ai mes SPM, je suis hypersensible et la vie pendant cette période adore me mettre un peu plus la pression. Et aujourd’hui elle a été nerveusement et émotionnellement costaud!

Et puis mon horloge m’indique qu’il n’est que 19 heures…. Kill me now…

Ceux qui sont là vous êtes les best

Merci infiniment d’avoir lu mes maux.

Cand

4 réflexions au sujet de “Les montagnes russes”

  1. Une journée à 100 à l’heure voire pire ! J’ai ri mais surtout parce que je ne le vis pas sinon évidemment j’aurai été dans le même état que toi. Bravo pour la gestion de ce type de journée. Je suis fatiguée rien que de l’avoir lu ! 😉

    1. Tes articles sont toujours tellement criant de vérité. J’adore te lire parce que c’est la vraie vie que tu racontes. Vivement le prochain 😘

      1. Merci pour ton commentaire. Ça m’encourage à continuer et ça me fait aussi grave plaisir ne nous le cachons pas!! Je reviens vite promis ☺️

    2. Je bénéficie d’un sommeil réparateur et aime mon lit avec passion. Heureusement ça me permet de tenir. Mais imagine les jours où je cumule nuit de merde et journée intense….(non n’imagine pas tu n’es pas prête 😂😂)
      Merci pour ton commentaire

Répondre à helloootoday Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s