Lifestyle

En mai, fais ce qu’il te plaît !

Petit retour en arrière

Comme vous le savez si vous me suivez sur instagram, j’ai démissionné de mon travail en tant qu’hôtesse de caisse pour me mettre pleinement à mon compte en juillet 2020. Ce travail dans la grande distribution m’a beaucoup appris mais il était devenu incompatible avec ma vie de maman solo. De plus mon agoraphobie me tétanisait à chaque fois que je m’y rendais (et la covid n’a rien arrangé à cela). J’ai profité (comme beaucoup) à me former pendant le confinement pour me permettre d’avoir confiance en ma capacité professionnelle pour prendre cette décision.

Ce qu’il faut savoir c’est que lorsqu’on démissionne tu n’as aucun droit au chômage avant quatre mois (et sous réserve de prouver que tu recherches ou travailles un nombre d’heures suffisantes pour étudier ton dossier). Le droit à l’erreur est impossible lorsque tu es à la tête d’une tribu de quatre gars. Heureusement à cette époque j’ai des amies qui m’ont encouragées et qui n’ont pas hésité à me dire que j’allais y arriver et je leur remercie de leurs mots que j’ai serré plusieurs mois contre mon cœur les jours où je doutais, où la peur m’envahissait.

J’ai toujours aimé écrire, je suis sur les réseaux sociaux depuis plus de 10 ans. Alors j’ai prospecté, j’ai démarché et j’ai trouvé des missions de rédaction et de community management me permettant de couvrir cette période.

Pourvoir à nos besoins

J’ai aménagé avec mes enfants en septembre 2020 et j’ai du tout racheter. C’est un énorme budget et malgré les aides il m’a fallu cravacher encore et encore pour trouver les sommes nécessaires pour vivre dans un cocon confortable et agréable. C’était d’autant plus important que je travaille de chez moi.

En mars, j’ai enfin acheté une cuisine digne de ce nom! Je l’appelle ma porsche et j’en suis fière. Elle n’est pas terminée mais l’essentiel est là et de la qualité que je souhaitais. J’avoue les mois passant à écrire pour les autres et le community management me correspondait de moins en moins à ce que je voulais vraiment. Alors il était temps de se remettre en question.

Préparer le terrain

Tout d’abord j’ai fait les démarches auprès de pôle emploi pour ouvrir mes droits au chômage et avoir un salaire minima (salaire riquiqui même…) pendant une période donnée. Quelle galère!! Franchement heureusement que je ne comptais pas sur cela depuis des mois sinon je n’aurai pas pu subvenir aux besoins de ma famille. Après de nombreux échanges, envois de documents, c’est bon j’avais l’accord.

Il a fallu ensuite que je termine mes missions et surtout que je ne tombe pas dans le piège de reprendre de nouveaux contrats pour l’appât du gain. Bien sur je veux de l’argent et gagner très correctement ma vie mais je veux cela en faisant ce que je souhaite. Et ce que je sais c’est que je veux travailler pour moi. Travailler grâce à « Cand vous dit tout ».

Croire en soi !

« Franchement c’est risqué ce que tu fais, avec l’audience que tu as, tu n’arriveras jamais à t’imposer, à sortir du lot »

Impossible n’est pas Candice et j’ai envie de tenter quand même le pari!

Alors pendant ce mois d’avril, je me suis penchée sur le contenu que je pouvais offrir que ça soit ici ou sur mes réseaux sociaux. La fréquence de publication, l’investissement que je compte mettre. Je mets à profit mes connaissances du monde digital et les mets en pratique.

En mai, fais ce qu’il te plait!

Ca y est nous sommes le premier mai et je n’ai plus aucun contrat pour quiconque. J’ai la pression (grave) mais allez je me lance dans cette aventure folle qui va me permettre à mes enfants et à moi de vivre nos rêves les plus fous. Il n’y a qu’un seul projet que j’ai gardé car il me tient à cœur. Je suis porte plume pour une femme merveilleuse qui souhaite retranscrire l’histoire de son enfant . L’écriture d’un livre, d’une vie partie trop tôt. C’est un énorme projet qui verra le jour et j’espère que vous serez présent à ce moment là.

En ce jour de la fête du travail, je trouvais que c’était le moment idéal pour trouver ma voie. Je sais que ça va me demander un réel investissement mais le plaisir de faire ce que j’aime est plus fort que tout. Je suis prête à y passer des heures, des nuits, à investir tout ce que je suis, cette femme passionnée et amoureuse de la vie.

Bienvenue dans mon univers

Alors ici, vous trouverez des billets de thématiques qui me correspondent. Tantôt des billets d’humeur, des recettes, des idées pour améliorer ton quotidien, de développement personnel, d’organisation de maman solo… bref les idées fusent et je vais vous les partager avec toute la fougue qui m’anime!

Je t’invite également à suivre notre quotidien sur instagram. Un compte rempli de bonne humeur, d’amour et de vraie vie. Un compte ressemblant à un journal intime et de partage.

Cette aventure commence grâce à vous

Je tenais à vous remerciez car sans vos mots quotidiens, je continuerai à vivre avec la peur et les barrières que je m’imposais. Vos retours, vos échanges sur vos vies m’ont montré que vous êtes à mes côtés et je n’oublierai jamais à quel point vous êtes ma force et mes porte-bonheurs pour cette aventure. Alors Merci!

Cand

6 réflexions au sujet de “En mai, fais ce qu’il te plaît !”

  1. Pleins d’ondes positives pour toi et que tes rêves prennent vie.
    Je suis de tout cœur ♥️ avec toi. Je te suis dans l’ombre depuis quelques mois déjà et ton parcours résonne en moi. Maman de 3 gars je sais ce que c’est que de se construire seule 😉. J’ai la chance de faire un métier que j’aime (instit en maternelle) et je sais à quel point cela contribue au bon équilibre .
    Alors fonce et merde 😝

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s