bla bla, Communication, Lifestyle

Le pouvoir de mes mots

Ils m’accompagnent depuis des années. J’écris pour dire tout haut ce que mon coeur crie à l’intérieur de moi.

Ils disent la vérité. Ils sont le reflet de ce en quoi je crois. Ils sont mon miroir le plus précis de chaque émotions que je traverse. Je m’écris, pour me comprendre et me connaître. Ils me rassurent. Toujours car ils me montrent que j’avance même si c’est parfois douloureux.

J’écris pour me rappeler. Me rappeler chaque mot doux, sourire sincère, regards, épreuves de vie et bonheur de vivre …

Ils me permettent d’évacuer mon manque. Mon manque de ne pouvoir revivre certains moments car ils appartiennent au passé et il faut savoir le laisser partir.

Ils me permettent d’être plus sure de moi car je peux en apprécier l’évolution. Ils développent en moi de nouvelles capacités. Mes mots me touchent et je sais qu’ils peuvent toucher parfois. Comme un super pouvoir.

J’écris pour moi parfois j’en partage une infime parti.

Seulement une fois, j’ai offert des mots écrits sans retenus… une lettre emplie de vérité et d’amour. Une confession inavouable en sachant que l’issue était incertaine. Je l’ai fait car j’étais prête à entendre oui ou non à ma proposition. Mes mots m’aident à prendre des risques.

La réponse est arrivée avant le cadeau de mes mots. Alors je les ai donné quand même car c’était injuste de les laisser se taire. On est responsable des mots qu’on écrit pas de quelle manière ils vont être lu.

La suite, je l’écris seule. Et j’apprends beaucoup sur moi. Les astres, le soleil, la lune, la vie qui défile… J’écris à 10h24 du matin, à midi, à 18h47. Mais aussi à certaines heures miroirs parceque ça me fait marrer de jouer avec l’univers et voir que ça fonctionne.

Mes mots me font sourires et j’adore imaginer qu’ils font aussi cet effet à celui qui les lira.

Mes mots pardonnent. Je me pardonne déjà à moi même d’avoir une attitude renfermée car j’ai honte de moi. Honte d’être différente alors que c’est clairement ma singularité. Honte de mon passé alors que c’est lui qui me permet d’être cette fucking femme forte et une mère formidable! Honte de penser que je ne suis pas assez bien et que c’est pour cela que je suis seule…. Putain de merde NON! Je suis seule, c’est dur parfois… souvent en vrai. On va dire que je le vis sous un autre angle. Mes mots m’aident à relativiser.

J’écris des mots inventés, des visualisations de mes souhaits, mes secrets a moi. Une sorcellerie bienveillante juste pour apporter de la poudre de magie dans ma vie.

Mes mots me permettent de pardonner aux personnes qui m’ont blessé. Je leur écris tout et je les pardonne sincèrement car je ne peux pas avancer en pensant à un goût d’inachevé avec un boulet à ma cheville. Ça me libère.

Mes mots sont mon talent que je garde de moins en moins pour moi.

J’aime écrire, vraiment j’aime écrire. Et je remercie chacun de mes mots de me faire du bien. De m’avoir fait grandir. De me motiver, car je peux vous posez sur une feuille et vous êtes moins lourd à porter.

Mes mots me font rêver. Des mots doux comme des bonbons qui m’apportent un placebo de tendresse que je n’ai pas au quotidien.

Je crois que mes mots sont ma thérapie. Ils communiquent là où la conversation est rompu, ils passent des messages …

Je vous imagine entrain de lire mes mots. Avec toujours une angoisse qui s’évapore petit à petit. Et j’espère vous avoir donné envie de griffonner quelques mots à vous même, vous verrez ça fait du bien.

Candice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s