bien-être, bla bla, Communication, Lifestyle

Je sais que ce n’est qu’une question de temps

Pourquoi être passée par une nuit noire de l’âme et ne pas partager un bout de cette expérience de ma vie ? Ce soir, j’avais envie. Je passe au confessionnal.

Ces trois derniers mois, j’ai été submergé. Que dis je, NOYÉ par ce flot de pensées, d’émotions et de sentiments.

Ingérable au premier abord. J’ai compris rapidement que la situation ne pouvait pas stagner et que je n’avais plus le choix. Il m’a fallu faire réellement un travail sur moi, seule.

J’ai compris que mes réponses n’avaient aucune indication et j’ai vécu des expériences pour les trouver.

Je me suis retrouvée face à moi même et chaque passage devant le miroir appelé les larmes pour me libérer ce qui était de trop. La peur et la tristesse prenaient petit à petit moins de place. Et finalement réussir de sourire à nouveau face à mon reflet. Je vois le chemin que j’ai parcouru. C’est énorme!

Je me suis autorisée à jouer avec la vie, à ne plaire à personne, à dire mes sentiments aux gens que j’aime.

Il y a des facettes de moi que j’ai appris à connaître! Ce que je peux dire c’est que je suis du genre têtue pour trouver mes réponses et je vis les choses à fond….

Durant 3 mois, j’ai développé mon intuition, ma clairvoyance. Sans en avoir peur mais en étant plutôt reconnaissante. Ça m’a permis de tenir bon. De comprendre. De pardonner.

Maîtriser ma raison qui m’apporte son lot de peur mais être raisonnée dans les choses nécessaires.

En trois mois, j’ai vécu des expériences aussi inavouables qu’incroyables. J’ai voulu tester les méthodes pour oublier…

Jusqu’à ce que je me rendes compte que j’essayais de l’oublier en le cherchant chez d’autres…

J’ai su, j’ai compris que ce n’était qu’une question de temps. Du temps qui sépare ce rendez vous où je ressentirai la même sensation que j’ai eu avec lui.

Je sais qu’à ce moment là, je serai à nouveau prête à retirer ma carapace et je pourrai donner ma confiance.

En trois mois, j’ai appris que ce que je ressentais est réel. Je suis vraiment tombée amoureuse. J’ai appris a l’accepter mais je suis prête à revivre cette magie. Je me dis presque que j’ai de la chance de pouvoir revivre cette sensation! Je vais revivre les débuts!

Trois mois qui sont passés à une vitesse! Tant de souvenirs! J’ai eu enfin le courage de parler de ma santé à mes proches. Être honnête, leur dire.

Je me suis fait un millier de scénarios et leurs réactions furent à leurs images, parfaites.

J’ai appris à remettre mes peurs à leur place. Leurs origines sortaient souvent de mon mental que j’écoutais mille fois trop! Petit à petit je me suis installée des barrières de peurs pour tout et rien. Une cage. Tu m’étonnes qu’il fallait que ça pete!

Alors j’ai commencé à écouter un peu plus mon coeur. J’ai réappris à communiquer avec mes proches et mes amis et surtout j’exprime mes sentiments.

L’amour. Rien de plus doux et fort comme sentiment.

Quand il déborde c’est presque indécent comme ça se ressent.

Quand la jauge baisse, on est en manque. Cest une drogue. Une drogue forte qui te pique aussi fort qu’une véritable flèche de cupidon. Alors j’ai cultivé ce sentiment en le partageant avec mes proches. Je l’utilise dans tout ce que je fais avec passion. Je suis en équilibre tout en laissant la place à celui qui le complétera. Je sais que ce n’est qu’une question de temps pour le faire à nouveau débordé.

Cet amour existe. Il vit en moi. Je suis prête.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s