Notre histoire avec le cododo…

Avec grand Spizou je ne savais pas ce que c’était vraiment. Comme ma référence était les films et les magasines de puériculture pour moi un bébé dormait dans un berceau. C’est à la maternité qu’une sage femme me dit « mettez le contre vous il arrêtera de pleurer et vous verrez ce sera plus facile ». Avec peur j’ai mis ce petit homme si fragile contre moi et je l’ai laissé s’endormir paisiblement.

« Vais je l’étouffer pendant mon sommeil? »

Cette crainte me hantait et mes nuits furent très courtes car je n’avais pas confiance en mon instinct de jeune maman.

Pour nounou Spizou, le cododo c’était expliqué par l’épuisement maternel que je vivais. Il pleurait sans cesse, la mise au sein était très difficile vu sa prématurité et c’est souvent assise dans mon lit que je m’endormais avec mon petit.

Puis je forçais les choses pour qu’il s’endorme dans le sien qui était dans notre chambre. Quel bataille!

Et jusqu’à 9 mois j’arrivais enfin à sortir son lit de notre chambre et il était bien temps car j’étais déjà enceinte de petit 3 et il fallait laisser la place.

Quand Grabouillon est arrivé j’ai ressenti que oui je peux dormir avec mon bébé près de moi sans l’écraser. Pendant un mois et demi il a « squatté » notre lit mais c’est sans difficulté que j’ai réussi à le mettre dans le sien et à l’accompagner à 6 mois dans sa chambre.
Déjà à l’époque nous avions eu les remarques de « enfin! » car bien entendu un bébé doit dormir dans sa chambre. Mais là mon angoisse était tout autre car je ne l’entendais plus respirer la nuit et j’avais peur qui lui arrive quelques choses….

Les années ont passées, nous avons déménagé et notre vie à 5 se passait désormais dans un appartement de 70m2 avec 3 chambres.

Je souffla ma bougie des trente ans. Et avec Spizdad on s’était mis d’accord que l’on ferai nos enfants avant mes 31 ans. Nous avons parlé de ce petit quatrième et les événements ont fait que rapidement il était attendu avec grande impatience et que nous allions nous donner à cœur joie pour qu’il arrive combler notre bonheur.

Mes envies de maman avaient évolués. Notamment sur l’allaitement, le portage mais aussi sur le cododo.

Je voulais être maternante, j’étais assez mûre pour ne pas « entendre » les remarques et faire comme bon me semble.

Spizdad est d’accord et se renseigne avec moi et c’était parti pour contrer les « il faut faire comme si et comme ça ». Nous allons faire comme on le ressent NOUS.

Nous avons aménagé à bébé Spizou son lit pour qu’il soit ouvert sur le notre. J’ai acheté des moyens de portage. Je me suis préparé à un allaitement à la demande.

Et aujourd’hui ?

Bébé Spizou dort encore avec nous et on n’envisage pas de l’enlever de notre chambre. Il est trop petit et trop fusionnel avec nous.

Nous le sentons rassurer, heureux. Je l’aillaite encore et dors en version open bar ce qui me permet d’avoir des nuits complètes et lui le réconfort nécessaire.

Bien sur il y a eu des nuits plus difficiles mais qui n’en a pas?

Le fait d’avoir cette proximité fait qu’il dort contre moi n’importe ou. Pas besoin de lit parapluie.

Et notre intimité? Notre couple?

Bien du monde se pose cette question! Comment fait on pour les câlins? Ayez un peu d’imagination voyons! Ne vous inquiétez pas Benjamin n’a jamais été spectateur! Et notre libido se porte plutôt pas mal pour des parents épuisés avec 4 enfants.
Le cododo doit être une décision de couple c’est certain. Il ne faut pas que l’un des deux se sente contrains. Il faut que l’on soit en parfait accord car déjà l’arrivé d’un nouvel enfant n’est pas évident alors l’avoir au milieu du lit si tu n’es pas d’accord ça sera la catastrophe! Chez nous c’est plutôt le bonheur. Limite on est accro à notre bébé dans notre chambre! On est heureux comme cela. C’est le principal, non?

Ça nous a changé le regard sur nos grands aussi. Quand ils font un cauchemar et qu’il pleure c’est sans gène que l’un ou l’autre va dormir près de lui (non on ne dort pas à 6 dans notre Queen Size je te rassure!)

C’est aussi parcequ’ on est conscient que nos minots grandissent trop vite que l’on prend le temps avec le petit dernier. Nous sommes conscients que ce que l’on vit actuellement n’est qu’éphémère et que rapidement il dormira dans son lit sans barreaux dans la chambre avec son frère nounou.

Voilà notre histoire avec le cododo. Ce n’est pas un article qui te dit que c’est mieux de faire ainsi. C’est juste notre décision, notre choix à nous. Le principal c’est de faire ce qu’il VOUS semble bon. Et j’insiste bien sur le fait que c’est une décision de parent pas juste de papa ou de maman. Il faut toujours que le couple papa maman passe avant maman bébé. Ma fusion avec bébé Spizou est flagrante mais elle ne serai pas aussi sereine si mon Spizdad n’était pas d’accord 😉

Je vous souhaite une belle nuit.

Cand, spizmum

365 jours avec toi <3

IMG_4485

Voilà …

Aujourd’hui tu vas souffler ta première bougie.

Il y a un an, un mois avant ma DPA, tu m’as fait la surprise de percer la poche des eaux alors que je ne m’y attendais pas…

Spizdad était au travail, je l’ai appelé pour lui annoncer que tu allais montrer le bout de ton nez. Il avait oublié d’éteindre le portable et je l’ai entendu crier dans tout l’atelier « Elle a perdu les eaux, elle a perdu les eaux!!! »

Pour la première fois nous sommes allés à la maternité en voiture et nous avons entamé l’aventure de l’accouchement 🙂

Quatrième naissance, ça va passer comme une lettre à la poste! La poste devait être en grève car tu as mis 15h30 à venir te lover dans nos bras.

Ce jour là Spizdad a été parfait! Il m’a soutenu, massé, fait rire, encouragé, m’a rassurée. Enfin tu étais la, si petit, si parfait. Après tant de douleurs t’avoir contre mon cœur fut un bonheur immense.

Notre vie avec toi était d’une évidence. Tu m’offrais la possibilité d’être la maman que j’avais eu toujours envie d’être.

365 jours de cododo. Aujourd’hui nos nuits sont calmes mais elles n’ont pas été toujours comme ça! Coliques, BABI ont fait que des cernes s’étaient installées confortablement sous mes yeux.

365 jours de portage. Heureusement que j’ai redécouvert cette merveille qui m’a facilité mon quotidien. A chaque fois que tu t’endors sur moi je suis toujours autant émerveillée par ton visage. J’aime voir ton large sourire quand je vais chercher une écharpe ou un sling. Tant de balades nous avons pu faire ensemble, si facilement. N’importe ou je vais tu es contre moi.

365 jours d’allaitement. Et qu’est ce que j’en suis fière! Je te donne le meilleur, je le sais et tu me le rends tellement bien! L’allaitement s’est mis en place très facilement (je sais que je suis chanceuse). Tu es très peu malade, tu es potelé, tu es gourmand! Le sevrage se fera naturellement, quand on le décidera.

365 jours de BABI, jamais je n’ai pu te laisser une journée. Lorsque j’ai du me faire opérer du pied ça a été terrible! Tu as besoin énormément de ma présence encore aujourd’hui. Ça va de mieux en mieux mais c’est toujours très fusionnel! Du coup je t’amène partout ! Aux courses, au kiné, à l’opéra (si si et très peu de personnes ont remarqué qu’il y avait un bébé!), aux efluentmums. Depuis un an c’est toujours bebe Spizou et spizmum. Tu évolue vite mais il ne faut pas que je sois loin de toi! Cette nouvelle année s’annoncera comment d’après toi?

Et puis 365 jours de bisous, de je t’aime, de câlins, de pleurs, d’un peu de caprice, d’éclats de rire, de boumbadaboum…

Aujourd’hui tu commences à vouloir marcher, tu danses, tu gambades, tu cherches tes frangins, tu piques des crises de colère!!!

Tu manges de tout ! Tu aimes le nutella, la patate douce, les gâteaux, le hachis Parmentier, le citron, la glace et les raisins secs!!! 🙂

Tu n’aimes pas trop les épinards après je ne vois pas … Je t’aime mon bébé Spizou mon bébé bonheur je t’aime fort fort fort fort et je te souhaite un merveilleux anniversaire❤️❤️❤️

Vivement les 365 jours suivants!!!

Ta spizmum

IMG_1086

Pass pour une #nuitpourrie

Bonjour (ou bonsoir enfin je ne sais plus je suis trop HS ..)

Hier fut une journée en dents de scie émotionnellement parlant…

Rendez vous kiné, ménage des zones les plus squatter par les minots, réunion éducative pour nounou … Bref, sans compter les routines habituelles …
Spizmum était déjà sur les rotules mais heureuse c’est le weekend !!!

C’était sans compter sur bébé Spizou qui allait passer une des pires (la pire même je crois) nuit de son existence.

Non sans mal je le couche, il se tortille mais s’endort. C’était sans compter sur ses frères qui avaient du oublier le respect dans leur lit!!! Je remonte le calmer et le rendormir.. Au bout du troisième réveil, là bébé Spizou ne répond plus de rien!

Les grands vont au lit !!!! Tant pis pour le repas! Il ne comprennent pas donc au lit (ne vous inquiétez pas mes minots ne meurent absolument pas de faim)

Je prends bébé il hurle, j’essaye de lui donner le sein il hurle. Rien ne le calme et cela va durer toute la nuit…

Biensur comme si ça ne suffisait pas on s’engueule avec Spizdad! Le dialogue est rompu face à la douleur incompréhensible de mon fils.

Il coule des oreilles? Non
Il a de la fièvre? Non
Il a mal au dent? Peut être mais il ne se mettrai pas dans cet état là!

Je descends lui donner du doliprane et j’attends en le portant et même le portage ne fera pas de miracle.

Bébé a trop mal au ventre et à la gorge …

Je vais voir les aiguilles avancer sans pouvoir calmer mon enfant qui s’endormira par séquence de 20 minutes …

Je serai une spizmum impuissante face à cette douleur.. Je vais être patienté en espérant que ça s’atténue un peu pour laisser dormir mon petit homme.

Il dormira réellement de 4 à 6h30… Soit trop peu.

8h30 on appelle le doc rendez vous a 9h15. Pendant la séance il aura le sourire ne dira rien jusqu’à ce qu’il lui touche son ventre.

Il n’a pas supporté l’inexium qui lui a fait du bien puis du mal. On part sur un autre traitement en espérant que ça aille mieux.

Voilà mon pass pour #nuitpourrie et j’espère qu’il n’y en aura pas d’autre …

Bonne journée

Cand, spizmum

Il avance !!! Début de la fin du BABI ?

photo(2)

A 10 mois et 4 jours bébé Spizou a trouvé la marche avant.

Depuis plus d’un mois il reculait, il était le pro de la marche arrière mais hier il nous a fait le cadeau d’aller enfin en avant!

Loin de l’idée de m’inquiéter c’est avec grande fierté que j’ai applaudi son exploit 🙂

Et maintenant?

Déjà au bout de 10 min il a cassé un objet… Oui c’est vrai il va falloir tout enlever de sa hauteur! Car ce sont des pros de la décoration par le vide! Il va attraper, foutre en l’air, mâchouiller… Voilà ce qui va me donner du fil à retorde !!!!

Mais ma vraie question c’est de savoir si avec ce début de liberté, d’indépendance, son BABI va t il se calmer?

Aujourd’hui je le porte 3 a 4h par jour, il ne dort que sur moi la journée, se met à hurler dès que je ne suis pas dans son champs de vision… Va -t-il me montrer qu’il a plus confiance, qu’il a moins peur maintenant qu’il souhaite explorer SEUL?!

J’aimerai tellement que ça s’apaise…. Je sais que ça viendra avec son temps, mais son temps c’est maintenant?

Le BABI est pour moi une vraie épreuve de mère et de femme. J’ai un tempérament de feu et avec lui je suis (dois) être douce, patiente. Sans cesse je dois l’encourager.

Ça fait plus de 10 mois que j’essaye d’apprivoiser ce symptôme si complexe! Il y a des jours qui se passent comme une lettre à la poste et d’autre ou l’on vit le chaos.

J’ai l’impression qu’il est mon miroir! Je vais bien, il va bien. Je faiblis il retombe… Il n’est plus en moi et pourtant la connexion se fait comme si le cordon était la.

Avec bébé Spizou tout est différent. J’ai appris à l’écouter et à ressentir ce qu’il a besoin. Mais j’ai l’inconnue de savoir comment cela va évoluer.

Je lis des articles, des livres sur ces bébés BABI et je me rends compte que moi aussi je fais un BABI…

Peut être parceque c’est mon dernier?

Je le respire, je l’admire et pourtant je souhaite un peu plus d’individualité et on n’y arrive peu (pas).

Comment expliquer cela, comment gérer la séparation?

D’ailleurs ce mot est cruel à mes yeux, il n’est pas adapté à la situation. Car pour moi une séparation c’est toujours douloureux et je veux que cela se passe avec douceur. Je veux que cela vienne de lui parce qu’il se sent bien seul!

La motricité libre va l’amener à cela j’en suis sûre! Chez nous il n’y a ni trotteur, ni parc je n’en veux pas. Je veux lui montrer que tout notre espace est aussi le sien et que c’est nous adulte qui s’accommoderont à ses vadrouilles.

Je le porterai tant qu’il en aura besoin. Les moyens de portage m’aideront à prodiguer le plus de câlins possible dans mon quotidien.

J’aime quand il me serre fort et qu’il me mange par ses bisous. J’aime le voir rire nerveusement en voyant l’écharpe. J’aime le voir se blottir contre moi quand il veut se reposer.

Malgré des reproches, des conseils à l’ancienne je sais que je ne me trompe pas et que tout ce que j’entreprends donnera du bon fruit!

C’est vrai que j’ai mis ma vie de femme entre parenthèse. Je sais que beaucoup autour de moi ont déjà laisser leur bébé dormir ailleurs, garder par quelqu’un d’autre et me disent que ça doit ne pas être évident.

Oh que oui ce n’est vraiment pas facile mais quand le jour ça arrivera je sais que ce sera notre moment et que tous les deux nous vivrons ça paisiblement et on en profitera!

Celle qui vivent comme moi le BABI dites vous que tout vient à point à qui sait attendre! Ayez des amies proches qui sauront vous écouter quand le ras le bol frappera à votre porte! Ne restez pas dans le déni qui vous mènera au burn-out!

Et si vous n’avez personne, n’hésitez pas a m’écrire et je vous soutiendrai!

Aujourd’hui une étape de plus dans le BABI, nous avançons à petit pas mais le plus important c’est d’avancer 😉

Cand, spizmum

Souvenirs, souvenirs….

IMG_4340

Les souvenirs d’enfance, il y a ceux qui sont ancrés, accompagnés d’odeur, de bruits et il y a ceux qu’on nous raconte et dont on se souvient à peine… Ou pas.

Il y a les souvenirs que l’on oublie par nécessité pour se construire ou reconstruire et arriver à laisser derrière nous ce qui doit l’être.

Quand on était petit… Mais petit comment? J’ai beau réfléchir le plus loin que je peux, mes souvenirs les plus lointains sont lorsque j’avais 3 / 4 ans! J’ai un flot d’images, de lieux après j’ai une très (trop) bonne mémoire… Je n’oublies jamais vraiment mais je remplace les mauvaises dates par de bonnes choses 😉

Cela m’arrive d’écouter quelqu’un me parler d’un souvenir commun et de me dire dans ma tête qu’elle se trompe car je me souviens très très bien quand ça s’est produit puis je me dis que c’est sa façon de se souvenir de cela et qu’après tout ce n’est pas trop grave…

Spizdad trouve cela flippant de ma façon à tout retenir! Mais il y a un seul moment ou j’ai ma mémoire qui flanche c’est quand je suis enceinte… Ça me fait bizarre comme sensation car les gens qui me connaissent bien me demande souvent si je me rappelle quand c’était et ma réponse est non lorsque mon bidon est habité…
Bon je ne veux pas faire de polémique mais mon bidon n’a été habité que par des garçons…aurai ce été pareil si j’avais eu une nenette? 😜

Et nos enfants? C’est à eux de se souvenir maintenant! Se rappelle t il que des bonnes choses ou non? Le jour de la première fessé (oui tu sais celle que tu donnes et que tu vas pleurer dans les toilettes tellement tu regrettes d’avoir eu ce geste…)? Se souvienne t il de leur premier bobo? De leur premier cauchemar ? Se souvient il de la première fois ou ils ont marché, parlé? Les premières vacances? Quand tu demandes à mon grand, il se rappelle de quand il est sorti de mon ventre …mais oui et la marmotte…

Ce que je sais c’est qu’ils ont une mémoire sélective!
-tu as fait quoi ce matin à l’école?
-je sais pas
-ah…et tu as mangé quoi à la cantine?
-du jambon de la purée du fromage…

Et puis il y a nos souvenirs de nous en tant que parents.
Hier, je pétais un câble car pour la énième fois de la semaine je ne pouvais regarder mon programme Tv tranquille car Bébé Spizou me faisait la misère et il fallait sans cesse que j’aille le rendormir.. En discutant de cela avec une amie, elle m’a répondu avec grande sagesse que ces moments durs on ne s’en souviendra plus que cela sera un lointain souvenir et finalement ça deviendra une anecdote.

Puis j’ai vu le teaser de baby-boom qui va passer bientôt et je l’ai vu, elle, celle qui m’a aidé à mettre au monde mon fils! J’ai pleuré car oui le temps passe vite oui on a du mal à se souvenir qu’ils ont été si petit et pourtant c’était il y a si peu de temps!

IMG_4460

Aujourd’hui je suis claquée, rincée, sur ses rotules si usées mais cela passe si vite. Je me suis rappelée mes premiers deux mois avec bébé Spizou et je peux dire que LA j’étais vraiment HS ! 24h/24 dans mes bras il ne tétait pas encore sur le côté mon bibou alors je m’endormais souvent assise, je le baladais des heures en écharpe(merci JPMBB!) la nuit à cause de ses coliques, des le début je ne pouvais le poser ou même le donner à quelqu’un d’autre sans qu’il se mette à pleurer pour avoir SA maman. C’était tellement dur et en même temps je suis nostalgique. Peut être parce que c’est mon dernier et que je ne vivrai plus ces moments là. Je regrette de ne pas avoir noté la moindre de ses évolutions et j’ai peur de les oublier car OUI on va les oublier.. Lui, moi..

Je suis une maman fatiguée parmi tant d’autres et je crois bien que j’ai du mal à voir que mon bébé grandit. Alors je râle mais au fond je ne peux m’empêcher de l’admirer quand il dort, le sentir la nuit quand il se love dans mes bras, être fan de ses sourires, de ses éclats de rire, de son regard expressif. Je suis amoureuse de mon bébé bonheur!

Alors voilà je vais entamer la positive attitude! Déjà je vais lui causer à mon minot et je vais lui dire que maman elle a besoin de ses soirées devant ses séries 😉 . Puis on va tous les deux aller chez l’ostéopathe pour se régler. Le sommeil c’est primordial pour la mémoire et moi je ne veux rien rater ni oublier 🙂

Et puis aujourd’hui, depuis quelques mois, il y a mon blog ou je pourrai publier des articles marshmallow love des prouesses de mon bébé pour les imprimer un jour pour que peut être mon bébé Spizou puisse le lire plus tard et qu’il sache à quel point c’est important pour moi Nos souvenirs ❤️

IMG_0329

Cand, Spizmum

Jour de Pleine Lune, nuit de merde!

 

 

Comme beaucoup de parents je me retrouve angoisser à la venue de notre belle lune qui nous montre son beau visage tout rond….

ET POURTANT!

Et pourtant, j’étais la première à dire que c’était des bêtises que les gens se créent eux même leurs problèmes de sommeil en somatisant sur la date…

BOUUUUUUUH!!!! LA VILAINE MONTREZ LA DU DOIGT!!!!!

Déjà cela a commencé lorsque j’étais enceinte.

« Ah la la, c’est bientôt la pleine lune et c’est bien connu beaucoup de femmes accouchent ce jour là »

Ben après renseignement pas temps que cela en fait mesdames et messieurs! Oui, certes nous sommes remplies d’eau mais ce ne sera pas forcement le raz de marée dans notre culotte au 9ieme mois!

Enfin bref, sur les 4 grossesses aucune a fini un jour de pleine lune 😉

Puis ma petite vie tranquille avec mes trois grands minots qui comme leur mum n’avait rien de particulier face à ELLE, mon quatrième m’a prouvé (une fois de plus) qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis!!!

Bébé Spizou à l’approche de celle ci me fait des nuits digne de films d’horreur… Je passe de 22h à 6h15 à lui donner le sein seule chose qui le calme pour dormir…

Je dors peu, il dort bof, bref la fatigue rend exécrable les gens les plus aimables. Et la tension est palpable jusqu’à ce que Spizdad me regarde et me dit

« Sois t’as tes ragnagnas soit c’est la pleine lune! » BINGO!

Alors mon esprit curieux a décidé de s’intéresser à la madame et j’ai appris pleins de trucs!

Tout d’abord selon les mois son nom change! Voici quelques exemples de noms.

En octobre c’est la lune de chute de feuilles, je trouve cela très poétique.

En mars c’est la lune chaste qui n’est pas ma copine ^^

En avril c’est la lune des semences poke a mes amies qui tentent bébé 😉

et en juin c’est la lune des amoureux ❤ ❤ ❤ ❤ ❤

Bon par contre malheureusement pour moi je ne trouve pas vraiment de trucs et astuces pour améliorer le sommeil de mon fils ….

Peut être l’homéopathie? les huiles essentielles? je suis preneuse de vos conseils si toi expertes !! (Au secours aidez-moi!!!!!!!!)

Je vais prendre sur moi et essayer d’améliorer ma patience fasse à ce phénomène…

Mais elle n’a pas que des défauts!

Pour les jardiniers c’est une source de bénédiction car les plantes poussent plus!

On dit aussi que couper ses cheveux à la pleine lune permet une belle repousse et il y a même des coiffeurs qui ferment plus tard ces soirs là!!!!!!

Enfin bref, demain c’est la pleine lune et cela fait déjà deux jours que monsieur bébé spizou est difficile…. En plus d’être malade je dois gérer ça … Alors si tu as comme moi un enfant « lunatique » voici tes futures dates de galères (oui je suis trop gentille 😉  )

8 octobre / 6 novembre / 6 décembre / 5 janvier / 4 février / 5 mars / 4 avril / 4 mai / 2 juin / 2 juillet / 31 juillet / 29 aout / 28 septembre

Bon courage et bonne nuit….

Cand, Spizmum

Il ne dort que contre moi…

Depuis sa naissance avec bébé Spizou c’est fusionnel! Avec lui je ne fais qu’un. Au départ je me suis dit que c’était du fait que ce sera notre dernier mais plus les mois passent plus je vois bien que ce n’est pas QUE ça!

Ninou est un bébé aux besoins intensifs, le pédiatre nous l’a confirmé . C’est à dire que même si je ne le portais pas lui donnerai le bib et que je cododoterai pas ça serai pareil EN PIRE!

Il y a des jours où je suis épuisée car je ne peux rien faire sans lui! L’art du portage m’a sauvé la vie!

Je me dis qu’en effet la reprise du boulot aurai été impossible !!!

Certains me diront que chacun de mes minots m’a fait un truc « peu  » courant … Entre nous je me serai bien passé de ce BABI…

Plus les mois passent plus je me demande comment faire pour l’aider à prendre confiance en lui… Mais beaucoup de mes questions restent sans reponse et je persévère …

Tous les soirs je dois être patiente pour qu’il s’endorme profondément afin de m’extirper du lit. Cela rate souvent et je dois retourner le rassurer…

La journée il ne dort que dans mes bras ou l’écharpe …impossible de le poser dans son lit (ou dans le notre..)

Je suis en ce moment à un tournant ou j’aimerai avoir un peu plus de temps pour moi, juste moi et je me sens prisonnière. Alors je garde le cap, je me dis qu’au moins je ne loupe rien, que je suis à fond… Mais voilà que dois je faire pour l’aider?

Même Spizdad n’y arrive pas. Il suffit que je lui dise que je lui laisse bébé Spizou pour faire les courses pour qu’il angoisse à fond 😕

Alors voilà je suis prête à écouter vos conseils si vous avez connu cette situation car même si j’ai 4 garçons tous les jours je me rends bien compte que je suis encore et toujours un maman débutante.

Cand, spizmum