Un mère en colère

Aujourd’hui j’ai vraiment envie de pousser ma gueulante car j’en ai marre de ce système! Allez je te raconte le topo.

Alors que nous vivons soit disant dans une société qui souhaite s’investir dans l’écologie, alors que nous pouvons de plus en plus gérer l’administratif par voie dématérialisée, alors que nous entendons aux informations quasiment tous les jours que la France s’engage à aider les enfants dans leur handicap, je me demande où j’habite et si je fais partie de la bonne case.

Evan, 9 ans, est déclaré sourd depuis ses 4 ans. Lorsque nous vivions à Marseille nous avions mis en place une aide pour l’aider à l’école par le biais d’une AVS. Certes la MDPH des Bouches du Rhône avait mis près de 7 mois à traiter le dossier mais nous avions eu un accord de 2 ans. Depuis nous avons déménagé en Bretagne et Evan avait pu avoir une AVS dès sa première rentrée (son accord était encore valable).

Nous avions eu une réunion pédagogique pour faire une nouvelle demande pour s’adapter au besoin de mon fils. Ah, elle était prometteuse cette  demande car mon fils pouvait bénéficier d’une aide au sein de son établissement scolaire, d’un micro pour son enseignante et d’une aide psychologique.Super! Génial! Je dirai même PARFAIT!

Après avoir fait le dossier plein de promesse pour un meilleur avenir nous avions eu … UN REFUS.

Ok….. J’ai retroussé les manches et j’ai contesté cette réponse. C’est vrai quoi! Pourquoi mon fils devait fournir deux fois plus d’effort que ces camarades pour y arriver? Un question de budget? C’est vrai qu’investir dans un micro HF coûte environ 2000 euros, je conçois que c’est une somme… Mais quand j’entends que dans certaines écoles, les grandes sections de maternelle bénéficient de tablette tactile INDIVIDUELLE j’ai juste l’impression que l’on se moque de moi.

Mais j’avais eu de la chance ils avaient reçu ma contestation… Leur réponse m’avait mise hors de moi car pour revoir LEUR décision pour l’avenir de MON fils la MDA du 56 m’avait donné une liste de documents à fournir longue comme le bras en me laissant un délai de 2 mois alors que pour certain comme des bilans orthophoniques nous ne pouvons avoir de rendez vous avant 4 mois MINIMUM (même si tu leur expliques l’urgence, pleures, harcèles … bref).

Ah mais ils avaient une solution avec la demande simplifiée qui soit disant est plus rapide… Par contre on n’oublie le SESSAD et le micro HF les gars, il ne faut pas être trop gourmand et on ne demande que l’avs.

Ok…. C’est mieux que rien alors on envoie par voie postale le dossier de la demande simplifié en avril et on attend…on attend…. on attend encore et paf! Quand tu rentres de vacances estivales (donc en aout) tu ouvres leur lettre te signifiant qu’ils REFUSAIENT car il manque des pièces … Heu ils ne se foutent pas un peu de ma gueule là!

Panique à l’école, panique du référant, TOTALE PANIQUE pour moi car Evan n’a soit disant pas d’AVS pour la rentrée!!!!!!

On en parle au téléphone avec son référant et on fait au plus vite! Mais bon attention! Tout doit être envoyer par lettre car par mail ce n’est pas valable …..Hum hum

La demande n’est apparemment pas arrivée (vilaine poste me suis-je dis). L’académie accepte gracieusement de laisser l’avs pour mon fils en attendant la validation de la MDA du Morbihan. Du coup, j’arrive à avoir le bilan ortho (en novembre) et tous les autres papiers et j’envoie cela par courrier RAR que je paye un bras mais qui me permettra d’être sure que le dossier va bien arriver. Utopie quand tu me tiens!

Hier, son référant m’appelle en disant que l’avs d’Evan est ANNULE! « Mais vous comprenez madame vous n’avez pas envoyé les papiers » Heu là ils me prennent carrément pour une conne! Désolé de la vulgarité car c’est vraiment comme ça que je le prends.

Je suis carrément sortie de mes gonds là! Et ce référant en a pris plein la tronche car il faut arrêter là! On joue à quoi? On joue avec l’avenir de mon fils?! Je passe pour qui? Pour une mère qui n’en a rien à cirer?

Il ose me dire que depuis le 29 aout je n’ai rien fait. Je lui rappelle à toute fin utile que je l’ai eu LUI à plusieurs reprises pour justement régler cette affaire et là il me dit que les appels ne sont pas une preuve!

Ah c’est bien d’utiliser l’adage « les paroles s’envolent mais les écrits restent » mais « il ne faut pas pousser mémé dans les orties! »

Je veux bien être gentille, polie, respectueuse et compréhensive (oui il faut être tout cela pour prétendre à ce que l’handicap de ton enfant soit pris en compte) mais là il faut que l’on m’explique qui a reçu mon dossier RAR….. Mais bon c’est tellement facile de mettre cela sur ma tronche! Car oui suite à notre conversation téléphonique sa seule réponse fut d’envoyer un mail à 5 destinataires dont l’école de mon fils signifiant que c’est de MA faute si Evan ne bénéficie d’aucune aide. C’est une blague là?!

Ce matin à l’école je suis passée pour je ne sais pas quoi d’ailleurs…. Devoir me justifier ainsi alors que je fais absolument TOUT pour le bien être de mes enfants et de ma famille, je suis sans relâche sur tous les fronts…. On me regarde comme si je pouvais régler les choses alors que NON! Je suis juste obligée de fermer ma gueule et de refaire ce putain de dossier pour la énième fois que je vais encore devoir envoyer en RAR et pour être certaine qu’il soit vraiment réceptionné l’amener en main propre!!!!! C’est normal ça les gars? C’est normal de trimer ainsi pour faire valoir les droits de mon fils? C’est normal de faire passer les parents d’enfant handicapé pour ce qu’ils ne sont pas à cause d’un soucis de LEUR système? C’est normal que je me retrouve dans cet état d’extrême colère à m’en faire péter ma santé?

Alors arrêtons de me dire qu’on va nous aider, nous soutenir, arrêtons de nous dire que les formalités sont traités rapidement, arrêtons de me dire que l’on se bat pour l’autonomie de mon fils car la Maison De l’Autonomie n’en a vraiment que le nom croyez moi!

Allez je vais vous laisser j’ai des photocopie à faire, des larmes à sécher et un dossier à envoyer en extrême urgence pour celui qui est la prunelle de mon regard et qui mérite bien plus que ma considération.

A bon entendeur!

Candice, maman d’un enfant sourd que personne n’entend (et pourtant la surdité n’est pas contagieuse…)

La vie sans filtre (ou presque ) #snapchat

Cela fait quelques temps déjà que je partage sur Snapchat et je trouve ce réseau plutôt agréable, bon enfant, sympatiquement sympathique.

Sans filtre ou pas, je me sens libre d’y parler  en me moquant du regard que l’on pourrai avoir sur moi. La durée de vie des vidéos  (24h) permet de délirer , de rire, de craquer ou de tenter de résoudre des questions existentielles  (si si ça m’arrive!) n’importe quand du jour ou de la nuit.

J’aime les échanges rapides puisqu’en voyant le snap vous pouvez directement m’envoyer un message. On peut se parler par de petites vidéos de 10 sec ou par texte ou encore par Bitmoji (que je kiffe et guette les nouveautés!)

20170103_103546.png

Snapchat me permet de rester en contact avec mes amies et passer quelques « soirées » avec elles.

2017 est une année qui sonne le renouveau pour moi et mon implication pour le blog car je suis devenue auto entrepreneur. Beaucoup de projets sont entrain de se préparer, des partenariats avec de jolies marques, tout un tas de choses à vous partager.

Je me forme aussi pour répondre au mieux à vos attentes et vous fournir un travail de qualité. Cependant Snapchat restera ma soupape de décompression qui me permettra de rester moi, la fille qui aime rire et délirer.

Donc si toi aussi tu veux me connaître sans filtre, c’est sur Snapchat que ça se passe !

Ajoutez-moi sur Snapchat ! Nom d’utilisateur :spizmum https://www.snapchat.com/add/spizmum

Et puis si tu veux suivre d’autres comptes, dit le moi en commentaire et je ferai un article de mes chouchous à suivre ABSOLUMENT !

Allez à toute sur Snapchat!

Candice

3 bougies

Aujourd’hui est un jour particulier pour toi mais aussi pour nous, ta famille. Il y a trois ans tu as ouvert tes yeux sur ce monde rendant le notre plus beau. Je te respire, je te serre près de moi sentant ce doux amour qui nous lie.

Une année de plus, une année où tu as beaucoup grandi.

C’est cette année où ton vocabulaire est venu charmer notre quotidien. D’abord des petits mots et aujourd’hui des phrases construites pour exprimer chacun de tes sentiments. Tu as explosé de joie en ouvrant tes cadeaux, tu nous as montré la grandeur de tes  3 ans en sautant, sautillant à la vue de tes présents spécialement choisis pour ce jour.

Cette année nous avons arrêté l’allaitement. Ce fut soudain, ce ne fut pas préparé, ce ne fut pas comme je l’aurai voulu mais cela s’est passé quand même sans trop de cris et de pleurs. Cela a été aussi difficile pour toi que pour moi mais nous avons trouvé des petits stratagèmes pour rendre cela plus doux.

Cette année nous avons arrêté le cododo… ou du moins tu as ta chambre avec ton lit que tu as choisi. Chacun a retrouvé un sommeil plus paisible envahissant la place entière qu’offre son logis. Je t’endors encore chaque jour, je te regarde fermer tes yeux sur tes journées et j’écoute ton souffle me bercer. Je te laisse ensuite, laissant ta porte entre-ouverte pour que tu n’es pas peur si dans la nuit tu te réveilles. Nous ne dormons plus ensemble ou presque car je m’attèle à répondre à tes besoins et je viens souvent me lover près de toi quand tu m’appelles.

Cette année tu es rentré à l’école, laissant ainsi le bébé derrière nous pour avancer en petit garçon au caractère bien trempé. Je suis encore émue de te laisser à la table des puzzles le matin et te voir évoluer dans ce monde d’enfants apprenant des comptines, t’appliquant dans tes activités de groupe. Tu n’y vas encore que le matin et finalement cela me rassure car la douceur de vivre chez ta « tata » te correspond encore mon petit grand en devenir.

Cette année tu t’es épris d’amour pour tous les engins de chantier et les tracteurs. Je revois tes yeux s’illuminaient dès que notre voisin passe devant la maison et te fait un signe rendu à ta petite main qui s’agite pour le remercier de passer par là. Tu peux y jouer des heures à bâtir tes villes imaginaires où tu n’oublies jamais de faire une aire de jeux car c’est important les aires de jeux pour jouer au tracteur dans le sable (et oui tu as 3 ans et tu es très pragmatique mon amour).

Cette  année tu as confirmé tes préférences de lecture. Tu aimes les 3 petits cochons et la barbe à papa. Je pourrai te les lire 1000 fois que tu ne t’en lasseras pas. Les histoires de loup te fascinent autant qu’elles te font peur. Mais je te soupçonne de me les demander pour te jeter au creux de mes bras pour te rassurer.

Cette année tu m’as montré à quel point tu es gourmand! Chocolat, bonbon mais aussi pâté et cornichons… Tu nous auras bien fait rire de tes envies culinaires même si elles ne rentraient pas vraiment dans les codes de la haute gastronomie.

benjamin 3 ans.jpg

Cette année est passée bien trop vite. Je te vois grandir. Je te vois oublier ta toute petite enfance. Ces souvenirs si précieux que je vais garder près de moi et que je te raconterai inlassablement car ils font partis de ton identité.

Je sais que cette année ne va pas être de tout repos …. 3 ans …. c’est une période où tu vas encore plus me tester, où tu vas t’imposer alors que je te dirai non, où tu vas vouloir nous montrer à tout prix que tu es un grand!

benjamin 3 ans 1.jpg

Une année fatigante et palpitante où je prendrai le temps de te regarder grandir. Oui mon amour, on prendra le temps de vivre chacune de tes victoires que je continuerai à noter dans ton carnet pour que tu saches toujours que

tu es un être exceptionnel, un être merveilleux.

Bon anniversaire mon petit Spizou

Ta maman qui t’aime aussi gros qu’un camion benne ❤

Il est 5h baby s’éveille !! #test #bebetshirt #jesuispapa

logo bébé tshirt

Les mois passent mais ne se ressemblent pas…

Enfin du moins en partie car en vrai une chose persiste et signe c’est que bébé Spizou à le monde qui lui appartient car il se lève tôt (très tôt même)

Toujours de bonne humeur et au taqué comme on dit chez moi du coup mes journées sont plus longues (il doit se dire qu’avec tout ce que je dois faire faut bien me réveiller aux aurores …)

Du coup quand Olivier de je-suis-papa.com (d’ailleurs je te conseille voir même je t’oblige à aller voir son blog car il est juste génial!) m’a présenté sa collection chez bebetshirt.com un modèle m’a particulièrement interpellé et tu imagines bien pourquoi!

il-est-5h-baby-s-eveille.jpg

Ceci dit trouver ce pyjama montrait bien que je ne suis pas la seule à avoir un coach qui te lève à l’aube 😉

Maintenant parlons pratique c’est un pyj certes mais attention c’est un pyjama au top! 

 C’est un Pyjama (oui il mérite la majuscule!) 100% coton biologique c’est mieux que le synthétique.

Encolure américaine qui permet de passer facilement la grosssse tête de mon minot sans craquer.

En taille 18 mois il n’a pas de pied et ca c’est vraiment super génial quand ton minot gambade car pyjama à pied et parquet = gel arnica (d’ailleurs j’en ai testé un dont je vais te parler bientôt) Bref le sans pied c’est le top!

À laver retourné et à 30° donc économie d’énergie et il ne perd pas ses couleurs =)

Il est imprimé avec amour à Paris et même si je suis marseillaise je ne peux qu’avouer qu’à Paris ils font du bon boulot ^^

Bien sur dans un soucis de rester écolo tu dois le laisser sécher à l’air libre… Oui mais moi perso j’ai tellement de linge à étendre qu’il a fini dans le sèche linge et il s’en est très très bien sorti!!

Mon fils a bien compris le message et en voici la preuve

11355446_478879425622038_1189050653_n
donc cette photo a été prise à 5h15 du matin et comme tu le constates mon fils est près pour une nouvelle journée

Bébétshirt ne fait pas que des pyjamas, tu trouveras aussi des tee shirts, bodys, bavoirs, sweets,

tote bag….

Je te laisse le lien pour zieuter et pourquoi pas trouver ton bonheur pour la fête des pères =)

http://www.bebetshirt.com/selections/29-Collection-Capsule.html

Cand, Spizmum

Ses premiers pas…

11062312_10153157544318588_4798808474359560876_n

On pourrait croire qu’au bout du quatrième c’est juste pour nous une étape de plus. Que l’émotion ne serai pas comme pour les premiers. Que mon coeur de maman ne battrait pas la chamade…

Bébé Spizou est un bébé qui bénéficie du maternage proximal, a un détail près. Oui j’avoue en bad mother je n’ai pas adhéré à la folie des couches lavables (bouuuuuuh pas bien!!!). Mais de nombreuses lessives par semaine (voir par jour!) ont eu raison de moi…

Donc oui, il a 14 mois (heuuu demain 15 mais chut) et il est toujours allaité. On pourrait même le surnommé Monsieur Kiff la tétouille. Les mois filent si vite que je ne me rends pas compte que cela fait « si longtemps ». Sachant qu’avant lui je n’avais pas dépassé les six mois ( que je trouvais déjà pas si mal). C’est une expérience nouvelle que je vis pleinement avec lui.

Lorsqu’il se fait mal, lorsqu’il a besoin d’un câlin, ses pleurs s’arrêtent aussitôt au contact de mon sein et ce sentiment de répondre à son besoin m’envahit de fierté

Nous cododotons toujours. Pas une nuit sans son petit corps lové contre nous. Entendre son souffle, l’apaiser au moindre petit cauchemar, sentir sa main me tenir est une sensation magique lorsque l’on sait qu’il grandit si vite.

C’est un bébé porté et encore pour longtemps! Aussi à l’aise devant, sur le coté, dans le dos, il m’accompagne ainsi partout et tout le temps.

Et pour en revenir a la marche (c’est quand même le sujet de cet article hein!) nous pratiquons la motricité libre. Nous lui offrons la possibilité d’être libre de ses mouvements en prenant le temps qu’il souhaite. Ce qui signifie:

– Peu voir pas de transat

– Pas de parc

– Pas de trotteur

– Pas de « vas y tiens toi debout et marche » en lui prenant les mains et en se cassant le dos.

Et je suis fière de le dire haut et fort que bébé Spizou marche sans qu’on lui ai appris!!

Et voilà, quand ses frères et moi avons assistés à ses sept premiers pas tout était au rendez vous. Les papillons dans le ventre, le cœur qui va éclater tellement il bat fort, l’arrêt de la respiration et les larmes coulant sur les joues.

Puis une pluie d’applaudissements de la part de nous tous ❤

Mon bébé marche!( et je vous interdit de me dire que ce n’est pas un bébé, je ne suis pas prête!)

Pour ma part ce n’est pas le début des ennuis car il explore déjà depuis longtemps tous les recoins de la maison et il connait les limites. C’est juste une étape de plus à savourer. Je ne regrette vraiment rien avec lui.

Cette dernière petite enfance je la vis tellement à fond que je ne rate rien.

Il commence à parler aussi et c’est trop mignon.Il y a quelques semaines j’avouais à ma meilleure amie que je trouvais qu’il ne s’exprimait pas beaucoup et d’un coup nous avons entendu dans notre quotidien des « ma maman »,  » attend », « aïeeeeeee », « donne », « tiens »…. Impressionnant!!

Bravo mon bébé Spizou, tu es un vrai Spizman. Qu’il est doux de te regarder évoluer.

Mon amour, mon cœur de maman grandit encore et se multipliera encore au rythme de tes petits pas….

Continue mon bébé je te regarde et veille sur toi.

Cand, spizmum

Quand je suis malade c’est la cata!!!!!!!

c2379c5f652e56f60739fbf80f58e2b4

Quand je suis malade je ne me reconnais plus.

Cela fait plusieurs semaines que je suis fatiguée mais j’arrivais encore à gérer dans le calme

Puis les microbes sont arrivés et ils ont touchés l’un après l’autre les minots(Ben évidemment tous en même temps ça aurai été trop simple)

Puis j’ai cette fièvre constante depuis trop longtemps. Et hier je me suis écroulée. Je me suis couchée à 18h et c’est le réveil de monsieur qui m’a fait sortir du lit car le mode « repeat » me fait sortir de mes gonds.

Je suis encore mal, je veux du silence et comme si le sort se riait de moi on m’annonce dans ma tête que c’est mercredi …..

Je prends sur moi mais je n’ai pas la force de tout répéter ce matin (c’est épuisant les gars pour cela) alors je coupe toutes mes alarmes et ils n’iront pas ce matin à l’école.

Je me mets à leur préparer un super pti dej avec la fameuse brioche étoilé au nutella.

Mais je suis fracas et leur brouhaha leur dispute, bébé Spizou qui râle font monter en moi un énervement digne d’un tsunami.

Je le dis gentiment, le répète calmement mais ils s’en battent le flan et continuent de plus belle…

Et là, ma parentalité bienveillante est partie se planquer dans un tiroir et j’ai hurlé (pas un peu non non je me suis pétée la voix!)

Non mais sérieux tu fais tout pour qu’ils soient contents, calmes, en bonne santé, propres et quand toi tu es malade et que tu leur demandes de faire un effort ils s’en foutent!!!

En l’espace de quelques heures je me suis demandée pourquoi j’avais autant de gamins! Pourquoi il n’y avait pas un service d’assistance aux mères au bord de la rupture qui s’occuperait de tes monstres et de toi malade…

J’ai haïe mon mari au boulot car bien sur il fait un boulot fatigant et difficile mais j’aurai tout donné pour être ailleurs aujourd’hui!!!

La colère me fait dire n’importe quoi et j’ai vraiment du mal à contrôler mes propres gestes ! Ils font vraiment tout mais absolument tout pour que je les explose!!!

Quand je suis malade tout m’insupporte mais aujourd’hui on a touché le pompon!!!!!! Rien que le son de leur voix me donne la nausée…putain je veux du silence!!! Et j’ai mal à la tête!!!!

Et ça continue avec un des gars qui fait tomber la bombe sent-bon dans les toilettes. L’enlever?? Non laissons la à cette place et faisons la grosse commission dessus!!!

Grabouillon a joué au styliste en découpant ses habits …. Grand Spizou a fait tout de travers et essayé de me la faire à l’envers… Et nounou m’a tellement gonflé que je n’ose vous énumérer toutes les conneries qu’il a cumulé aujourd’hui.

Bref quand l’homme est rentré et qu’il m’a sorti « je suis creuvé je vais prendre une douche »

J’ai vu treeeeeeees rouge!!!!!!

Parce quemoi aussi je suis fracas et moi aussi je veux prendre une douche!!!!!!!!!

Bon ce soir je ne ferai pas long feu pour oublier cette journée de merde (oui oui on peut le dire).

Demain je m’en vais prendre l’air voir une copine et ça ça n’a pas de prix!!!!

Sur ce bonne soirée ….

Cand, qui a oublié d’être une super spizmum….

Qui es tu? Je suis nounou et je suis sourd.

logo_lsf_vert

C’était une journée ou j’allais avoir un temps particulier avec nounou Spizou.
Oui j’essaye d’avoir un temps à part avec chacun de mes garçons et cela m’est des fois bien difficile.

C’était après une séance chez l’orthophoniste et j’avais demandé au grand Spizou et Grabouillon de prendre le car ce qui nous laissait 2h devant nous.

Nous étions dans la voiture et je lui demande ce qu’il aimerai que l’on fasse.

Il me répondit qu’il souhaitait qu’on joue à l’interview comme on l’avait déjà fait.

J’étais loin d’imaginer à quel point cet échange allait être percutant.

Première question?
Qui es tu?

A cette question, je m’attendais à un « je suis nounou, j’ai 7 ans et j’ai 3 frères ». Pour moi c’était logique, banale peut être un peu trop…

Je suis nounou et je suis sourd.

Voilà sa réponse. Il m’impose son identité. Il ma mît face à la réalité.

– Ça veut dire quoi sourd?

– Tu ne le sais pas!! (Rire) je n’entends pas sans mes appareils, je n’entends pas de la même manière que les autres. Moi je sens!

Franchement je ne sais même pas comment j’ai continué à conduire. Je ne sais même pas si le temps continuait d’avancer… Troublée, perturbée. Des mots si juste sortant de SA bouche. J’ai compris qu’il voulait me parler de ça. Mais qu’est ce qu’il voulait exactement?

– Ça te fait quoi d’être sourd?

– Je m’en fous! Et tout le monde devrait s’en foutre c’est pas grave. Moi aussi je serai grand maman et super fort!

Moi. Moi qui a eu tendance à dramatiser. Moi qui a culpabiliser de sa différence. Moi qui avait tellement peur qu’il soit blessé… Il s’en fout! Bordel mais je suis vraiment nulle!!!! Et heureuse car le challenge est réussi.

– Qu’est ce que tu aimerais?

– J’aimerai plus de silence. Il y a trop de bruits et j’en ai un peu marre. J’aimerai pouvoir baisser le son quand tout le monde parle fort ou dans la cours.

– Ok, je prendrai rendez vous chez l’audioprothésiste et on va trouver une solution.

– Ah oui j’aimerai autre chose maman. Tu te rappelles quand on a regardé un truc à la télé sur des sourds qui parlaient avec les mains.

– Oui.

Je veux parler avec les mains maman. Je veux vraiment apprendre à parler avec les mains, sans parler, parler dans mon silence.

Je me suis sentie…con! Je ne l’ai pas vu venir (peut être un peu de loin mais sans plus…). Comme un soulagement il me l’a dit, clairement, sans retenu, sans personne autour. Voici sa résolution 2015, son souhait secret. Il veut parler la Langue des Signes.

Quand on habitait à Marseille j’ai côtoyé une association LSF, fait des soirées billard sourd/entendant, avec nounou on a vu des spectacles mais il était sûrement trop petit et ça ne l’intéresser pas plus que ça.

Aujourd’hui il en fait la demande et comme il énonce telle une identité qu’il est sourd je ne peux pas faire semblant de ne pas l’avoir entendu.

J’ai des craintes et Spizdad également. J’ai peur de ne pas apprendre aussi vite que lui et qu’à la longue il se lasse de signer avec moi. Spizdad a peur qu’il se mure dans ce silence et qu’il refuse d’être appareillé et de parler… Mais peut on lui refuser une langue qui est légitime pour lui? Et puis après tout aurai t on fait autant d’histoire si il avait demandé d’apprendre l’espagnol??

Je me suis renseignée, une équipe peut venir à l’école lui donner des cours de LSF et venir à la maison pour nous apprendre aussi. J’ai le dossier, je n’ai plus qu’à le remplir…

Serai ce une nouvelle aventure dans son handicap? Comment doit on gérer?

J’appelle donc aux témoignages. Je toque à la porte de cette immense blogosphère pour savoir si vous avez vécu ce moment en tant que parents ou en tant qu’enfant…

Je vous remercie par avance…

Cand, spizmum

Notre histoire avec le cododo…

Avec grand Spizou je ne savais pas ce que c’était vraiment. Comme ma référence était les films et les magasines de puériculture pour moi un bébé dormait dans un berceau. C’est à la maternité qu’une sage femme me dit « mettez le contre vous il arrêtera de pleurer et vous verrez ce sera plus facile ». Avec peur j’ai mis ce petit homme si fragile contre moi et je l’ai laissé s’endormir paisiblement.

« Vais je l’étouffer pendant mon sommeil? »

Cette crainte me hantait et mes nuits furent très courtes car je n’avais pas confiance en mon instinct de jeune maman.

Pour nounou Spizou, le cododo c’était expliqué par l’épuisement maternel que je vivais. Il pleurait sans cesse, la mise au sein était très difficile vu sa prématurité et c’est souvent assise dans mon lit que je m’endormais avec mon petit.

Puis je forçais les choses pour qu’il s’endorme dans le sien qui était dans notre chambre. Quel bataille!

Et jusqu’à 9 mois j’arrivais enfin à sortir son lit de notre chambre et il était bien temps car j’étais déjà enceinte de petit 3 et il fallait laisser la place.

Quand Grabouillon est arrivé j’ai ressenti que oui je peux dormir avec mon bébé près de moi sans l’écraser. Pendant un mois et demi il a « squatté » notre lit mais c’est sans difficulté que j’ai réussi à le mettre dans le sien et à l’accompagner à 6 mois dans sa chambre.
Déjà à l’époque nous avions eu les remarques de « enfin! » car bien entendu un bébé doit dormir dans sa chambre. Mais là mon angoisse était tout autre car je ne l’entendais plus respirer la nuit et j’avais peur qui lui arrive quelques choses….

Les années ont passées, nous avons déménagé et notre vie à 5 se passait désormais dans un appartement de 70m2 avec 3 chambres.

Je souffla ma bougie des trente ans. Et avec Spizdad on s’était mis d’accord que l’on ferai nos enfants avant mes 31 ans. Nous avons parlé de ce petit quatrième et les événements ont fait que rapidement il était attendu avec grande impatience et que nous allions nous donner à cœur joie pour qu’il arrive combler notre bonheur.

Mes envies de maman avaient évolués. Notamment sur l’allaitement, le portage mais aussi sur le cododo.

Je voulais être maternante, j’étais assez mûre pour ne pas « entendre » les remarques et faire comme bon me semble.

Spizdad est d’accord et se renseigne avec moi et c’était parti pour contrer les « il faut faire comme si et comme ça ». Nous allons faire comme on le ressent NOUS.

Nous avons aménagé à bébé Spizou son lit pour qu’il soit ouvert sur le notre. J’ai acheté des moyens de portage. Je me suis préparé à un allaitement à la demande.

Et aujourd’hui ?

Bébé Spizou dort encore avec nous et on n’envisage pas de l’enlever de notre chambre. Il est trop petit et trop fusionnel avec nous.

Nous le sentons rassurer, heureux. Je l’aillaite encore et dors en version open bar ce qui me permet d’avoir des nuits complètes et lui le réconfort nécessaire.

Bien sur il y a eu des nuits plus difficiles mais qui n’en a pas?

Le fait d’avoir cette proximité fait qu’il dort contre moi n’importe ou. Pas besoin de lit parapluie.

Et notre intimité? Notre couple?

Bien du monde se pose cette question! Comment fait on pour les câlins? Ayez un peu d’imagination voyons! Ne vous inquiétez pas Benjamin n’a jamais été spectateur! Et notre libido se porte plutôt pas mal pour des parents épuisés avec 4 enfants.
Le cododo doit être une décision de couple c’est certain. Il ne faut pas que l’un des deux se sente contrains. Il faut que l’on soit en parfait accord car déjà l’arrivé d’un nouvel enfant n’est pas évident alors l’avoir au milieu du lit si tu n’es pas d’accord ça sera la catastrophe! Chez nous c’est plutôt le bonheur. Limite on est accro à notre bébé dans notre chambre! On est heureux comme cela. C’est le principal, non?

Ça nous a changé le regard sur nos grands aussi. Quand ils font un cauchemar et qu’il pleure c’est sans gène que l’un ou l’autre va dormir près de lui (non on ne dort pas à 6 dans notre Queen Size je te rassure!)

C’est aussi parcequ’ on est conscient que nos minots grandissent trop vite que l’on prend le temps avec le petit dernier. Nous sommes conscients que ce que l’on vit actuellement n’est qu’éphémère et que rapidement il dormira dans son lit sans barreaux dans la chambre avec son frère nounou.

Voilà notre histoire avec le cododo. Ce n’est pas un article qui te dit que c’est mieux de faire ainsi. C’est juste notre décision, notre choix à nous. Le principal c’est de faire ce qu’il VOUS semble bon. Et j’insiste bien sur le fait que c’est une décision de parent pas juste de papa ou de maman. Il faut toujours que le couple papa maman passe avant maman bébé. Ma fusion avec bébé Spizou est flagrante mais elle ne serai pas aussi sereine si mon Spizdad n’était pas d’accord 😉

Je vous souhaite une belle nuit.

Cand, spizmum

OMG je n’en peux plus…

Cela commence à faire, je dors peu… Trop peu. Ninou Spizou du haut de ses 9 mois trouve que se réveiller vers 5h soit la bonne heure…

Biensur ma nuit n’a pas été meilleure et je cumule le retard de sommeil.

J’aimerai pouvoir m’endormir mais le quotidien me montre que je dois tenir debout!

Solution: la positive attitude!

Même si il est tôt (trop) même si la journée va être longue je remercie Dieu de la vivre! Car forcément aujourd’hui il y aura des rires, car forcément il y aura des sourires de fierté. Il y aura peut être aussi des faits difficiles, des disputes mais je n’y pense pas!

Puis je vais dans ma cuisine avec Ninou et je nous prépare un petit déjeuné. Pour ma part j’ai besoin de mon bol de café! Ce moment n’est pas silencieux mais déjà le regard de mon fils booste ma jauge ÉNERGIE!

J’avoue je fais une cure de magnéB6 car je ne suis pas surhumaine et j’ai besoin d’aide. 2 cures par an à des périodes charnières me permet de passer le cap 🙂

Finalement on en fait des choses en se levant tôt! Je me rends compte que mes sens sont au top de la créativité et je note toutes mes idées dans un carnet. J’ai des tas de projets pour chacun de mes minots (billets futurs en cours 😉 ) et je les peaufine vers 6-7h du mat.

Puis vient le pump et lup du matin et de voir que tout roule, que mes enfants sourient, rigolent, mangent bien, je me sens bien.

La journée va être longue entre le ménage, les repas, les rendez vous de Nounou (ortho, audio, orl), l’administratif et la finalisation de ma formation (oui ça aussi je t’en parlerai! ) et bien sur gérer ma clé USB (mon Ninou ❤️).

Je ne veux pas mettre un masque et dire que tout va bien!

Je le dis, je le cris JE N’EN PEUX PLUS!!!!

Je dois dormir SEULE!!!! Pas de Ninou au tétou, pas de minots qui me demandent quelque chose, pas de Spizdad qui a envie de calinous… Rien que mon oreiller et moi!

Ce soir je vais faire ma doléance auprès de mon « sauveur » et lui dire de m’aider.

Car c’est ça la solution, non? Savoir communiquer avec sa moitié avant de craquer pour de bon?

Je vous tiens au jus

Cand, spizmum

Quand son petit cœur est triste ..

Depuis la rentrée ça me trotte dans la tête, ça me fait avoir une boule au ventre….

Mon Grabouillon me l’a avoué, du haut de ses 5 ans, les larmes aux yeux en me serrant fort dans ses bras…

« Maman je n’ai pas de copains… »

A cet instant précis j’aurai voulu être triste à sa place, j’aurai voulu le couvrir de copains à coup de baguette magique.

Mis je ne suis pas magicienne…. Je suis juste sa maman qui l’a rassuré en lui disant qu’avec le temps ça va s’arranger, que c’est normal nous sommes nouveau ici.

Mais Grabouillon est timide et n’ose pas … Je le sens faible, je sens qu’il a besoin qu’on l’aide à le rendre confiant…

Mon cœur de maman est mis à l’épreuve et je vais l’aider!

Alors toi qui me lis si tu as un conseil, partage le moi 😉

Nous t’en remercierons ❤️

Cand, Spizmum