Et après la colère, la victoire!

Il y a quelques semaines je vous ai partagé un coup de gueule concernant une décision de la maison de l’autonomie pour mon fils malentendant.

Coup de gueule que tu peux retrouver ici.

Cet article a été partagé de très nombreuses fois (merci). J’ai lu des dizaines de témoignages de parents désarmés face à la lenteur ou l’incompétence des administrations qui gèrent les handicaps de nos enfants. Cela m’avait énormément remué l’estomac…

J’avais donc refait tout son dossier et l’avais transmis à nouveau à la MDA. Quelques semaines après une première lettre m’indiquant qu’il manquait 2 pièces (et attention aux pièces!)

Il manquait la photocopie d’un justificatif d’identité (au cas ou mon fils aurai changé d’identité depuis 2012 (date d’ouverture de son dossier) et un justificatif de domicile (adresse écrite PARTOUT sur son dossier). J’en rigole de nerfs et me plie à leur demande. Je renvois ces deux papiers par RAR (mon budget poste à exploser en 1 mois) et attends…

Quelques semaines plus tard, le référant de Nounou me contacte pour prendre un rendez vous pour l’équipe éducative qui clôturera son dossier et amènera une réponse (ENFIN!). Par soucis du détail, je lui demande si par le plus grand des hasards il ne manque rien à son dossier et c’est là qu’il me répond qu’il faudrait un audiogramme récent…. Heu, il comptait me le signaler quand? Heureusement que la mère incompétente que je suis lui a demandé… Bref.

Après un audiogramme en urgence nous avons attendu la fameuse réunion pédagogique.

Je ne sais pas vous mais il est compliqué pour mon cœur de mère d’entendre une fois de plus ses faiblesses, ses difficultés à être compris à l’oral à cause de sa voix « étouffée ».

La gorge se serre, on empêche de faire venir les larmes, on essaye de gérer sa respiration mais on sent que l’on a les mains moites et que l’on transpire. Un mélange de tristesse, un mélange de culpabilité. Un court instant tu regardes la situation d’en haut et tu te dis « mais pourquoi mon fils!!?? » puis tu redescends à la réalité et tu continues à te battre.

Après plus d’une heure d’échange, le référant nous informe que le dossier passera « rapidement » en commission et que la décision sera pour la rentrée de 2017…

MAIS au vu de ses bons résultats scolaires il risque d’avoir une fois de plus un refus…

Ce référant, cette personne qui s’occupe du dossier de mon enfant, cette personne là nous a dit ça devant mon fils. Mon fils était déjà envahi de peur en se retrouvant devant tant d’adultes parlant de lui alors imaginez ce qu’il a pensé quand il a compris ce qu’un refus allait entrainer…

J’étais dégoutée mais je me préparai une nouvelle fois à combattre.

Et puis 24h après, dans ma boite aux lettres se trouvait une enveloppe blanche au tampon bleu que je connais trop. La MDA!

Je la tenais dans mes mains et n’osait l’ouvrir… Encore une demande de document (s), un refus? J’étais pétrifiée car fatiguée de ces nombreuses démarches. Et j’ai ouvert.

A ma grande surprise, le dossier de Nounou était déjà passé en commission le 7 mars soit une semaine avant l’équipe pédagogique. Et ils ont statué.

AVS: Accord jusqu’en juillet 2019

Micro HF: Accord jusqu’en juillet 2019

Equipe spécialisée pour enfants mal entendants : Accord jusqu’en mars 2019

TOUT EST ACCEPTE!!!!!!!!

Le combat est terminé, oui le combat administratif est fini!

Le référant n’était même pas au courant que c’était bon! Heureusement qu’il suit de près les dossiers des enfants qu’il a sa charge…. Mais je m’en fous car c’est la victoire qui compte désormais.

Cette nouvelle épreuve m’a prouvé qu’il ne faut rien lâcher, qu’il ne faut jamais baisser les bras. En tant que parents nous avons les ressources pour la force des combats pour nos enfants.

J’en ai pleuré à en avoir la migraine, je sautille encore et je ne suis pas prête de m’arrêter. J’ai le cœur qui bat la chamade et je suis si heureuse pour lui, mon amour, mon fils, ma vie ❤

Merci de vos soutiens, merci pour vos mots, merci pour cette victoire!

Candice, maman d’un enfant différent qui va pouvoir s’épanouir sereinement

Un mère en colère

Aujourd’hui j’ai vraiment envie de pousser ma gueulante car j’en ai marre de ce système! Allez je te raconte le topo.

Alors que nous vivons soit disant dans une société qui souhaite s’investir dans l’écologie, alors que nous pouvons de plus en plus gérer l’administratif par voie dématérialisée, alors que nous entendons aux informations quasiment tous les jours que la France s’engage à aider les enfants dans leur handicap, je me demande où j’habite et si je fais partie de la bonne case.

Evan, 9 ans, est déclaré sourd depuis ses 4 ans. Lorsque nous vivions à Marseille nous avions mis en place une aide pour l’aider à l’école par le biais d’une AVS. Certes la MDPH des Bouches du Rhône avait mis près de 7 mois à traiter le dossier mais nous avions eu un accord de 2 ans. Depuis nous avons déménagé en Bretagne et Evan avait pu avoir une AVS dès sa première rentrée (son accord était encore valable).

Nous avions eu une réunion pédagogique pour faire une nouvelle demande pour s’adapter au besoin de mon fils. Ah, elle était prometteuse cette  demande car mon fils pouvait bénéficier d’une aide au sein de son établissement scolaire, d’un micro pour son enseignante et d’une aide psychologique.Super! Génial! Je dirai même PARFAIT!

Après avoir fait le dossier plein de promesse pour un meilleur avenir nous avions eu … UN REFUS.

Ok….. J’ai retroussé les manches et j’ai contesté cette réponse. C’est vrai quoi! Pourquoi mon fils devait fournir deux fois plus d’effort que ces camarades pour y arriver? Un question de budget? C’est vrai qu’investir dans un micro HF coûte environ 2000 euros, je conçois que c’est une somme… Mais quand j’entends que dans certaines écoles, les grandes sections de maternelle bénéficient de tablette tactile INDIVIDUELLE j’ai juste l’impression que l’on se moque de moi.

Mais j’avais eu de la chance ils avaient reçu ma contestation… Leur réponse m’avait mise hors de moi car pour revoir LEUR décision pour l’avenir de MON fils la MDA du 56 m’avait donné une liste de documents à fournir longue comme le bras en me laissant un délai de 2 mois alors que pour certain comme des bilans orthophoniques nous ne pouvons avoir de rendez vous avant 4 mois MINIMUM (même si tu leur expliques l’urgence, pleures, harcèles … bref).

Ah mais ils avaient une solution avec la demande simplifiée qui soit disant est plus rapide… Par contre on n’oublie le SESSAD et le micro HF les gars, il ne faut pas être trop gourmand et on ne demande que l’avs.

Ok…. C’est mieux que rien alors on envoie par voie postale le dossier de la demande simplifié en avril et on attend…on attend…. on attend encore et paf! Quand tu rentres de vacances estivales (donc en aout) tu ouvres leur lettre te signifiant qu’ils REFUSAIENT car il manque des pièces … Heu ils ne se foutent pas un peu de ma gueule là!

Panique à l’école, panique du référant, TOTALE PANIQUE pour moi car Evan n’a soit disant pas d’AVS pour la rentrée!!!!!!

On en parle au téléphone avec son référant et on fait au plus vite! Mais bon attention! Tout doit être envoyer par lettre car par mail ce n’est pas valable …..Hum hum

La demande n’est apparemment pas arrivée (vilaine poste me suis-je dis). L’académie accepte gracieusement de laisser l’avs pour mon fils en attendant la validation de la MDA du Morbihan. Du coup, j’arrive à avoir le bilan ortho (en novembre) et tous les autres papiers et j’envoie cela par courrier RAR que je paye un bras mais qui me permettra d’être sure que le dossier va bien arriver. Utopie quand tu me tiens!

Hier, son référant m’appelle en disant que l’avs d’Evan est ANNULE! « Mais vous comprenez madame vous n’avez pas envoyé les papiers » Heu là ils me prennent carrément pour une conne! Désolé de la vulgarité car c’est vraiment comme ça que je le prends.

Je suis carrément sortie de mes gonds là! Et ce référant en a pris plein la tronche car il faut arrêter là! On joue à quoi? On joue avec l’avenir de mon fils?! Je passe pour qui? Pour une mère qui n’en a rien à cirer?

Il ose me dire que depuis le 29 aout je n’ai rien fait. Je lui rappelle à toute fin utile que je l’ai eu LUI à plusieurs reprises pour justement régler cette affaire et là il me dit que les appels ne sont pas une preuve!

Ah c’est bien d’utiliser l’adage « les paroles s’envolent mais les écrits restent » mais « il ne faut pas pousser mémé dans les orties! »

Je veux bien être gentille, polie, respectueuse et compréhensive (oui il faut être tout cela pour prétendre à ce que l’handicap de ton enfant soit pris en compte) mais là il faut que l’on m’explique qui a reçu mon dossier RAR….. Mais bon c’est tellement facile de mettre cela sur ma tronche! Car oui suite à notre conversation téléphonique sa seule réponse fut d’envoyer un mail à 5 destinataires dont l’école de mon fils signifiant que c’est de MA faute si Evan ne bénéficie d’aucune aide. C’est une blague là?!

Ce matin à l’école je suis passée pour je ne sais pas quoi d’ailleurs…. Devoir me justifier ainsi alors que je fais absolument TOUT pour le bien être de mes enfants et de ma famille, je suis sans relâche sur tous les fronts…. On me regarde comme si je pouvais régler les choses alors que NON! Je suis juste obligée de fermer ma gueule et de refaire ce putain de dossier pour la énième fois que je vais encore devoir envoyer en RAR et pour être certaine qu’il soit vraiment réceptionné l’amener en main propre!!!!! C’est normal ça les gars? C’est normal de trimer ainsi pour faire valoir les droits de mon fils? C’est normal de faire passer les parents d’enfant handicapé pour ce qu’ils ne sont pas à cause d’un soucis de LEUR système? C’est normal que je me retrouve dans cet état d’extrême colère à m’en faire péter ma santé?

Alors arrêtons de me dire qu’on va nous aider, nous soutenir, arrêtons de nous dire que les formalités sont traités rapidement, arrêtons de me dire que l’on se bat pour l’autonomie de mon fils car la Maison De l’Autonomie n’en a vraiment que le nom croyez moi!

Allez je vais vous laisser j’ai des photocopie à faire, des larmes à sécher et un dossier à envoyer en extrême urgence pour celui qui est la prunelle de mon regard et qui mérite bien plus que ma considération.

A bon entendeur!

Candice, maman d’un enfant sourd que personne n’entend (et pourtant la surdité n’est pas contagieuse…)

Une rentrée en petite section…

Quand nounou spizou est né un 26 décembre je ne pensais pas du tout mais du tout à sa future rentrée en maternelle. Le système français fonctionne par année. Que ton enfant soit né en janvier, juin ou même fin décembre il intègre la petite section en même temps…

Pour nounou spizou ça a été la galère, le drame même et je m’étais promis que plus jamais je ferai un bébé de fin d’année….

Et donc 3 ans plus tard je tombe enceinte et bébé spizou était prévu pour le 24 janvier. Contente, je me suis dit que j’étais large et qu’il ne pointera surement pas le bout de son nez avant…. Mouahahah belle utopie!

Le 23 décembre à 23h49, il était bel et bien là!

Très vite j’avais pris la décision que je ferai moi même la petite section à la maison. Il serai forcément trop petit pour aller à l’école et je ne voulais absolument pas réitérer l’expérience catastrophique que j’avais connu avec son frère.

Pourquoi avoir autant d’à priori? Pourquoi oublie-t-on que chaque enfant est différent?

Les mois défilent, les années passent, les projets changent. Bébé Spizou évolue à la vitesse de l’éclair! Bien qu’il eut été un BABI, il avait clairement pris son envol vers l’autonomie.

Un vrai moulin à parole, pas de dada, de tuture et compagnie, il s’exprime avec les bons mots et utilise très rapidement le « je ». J’ai eu du mal au départ car cela ne nous était jamais arrivé. C’est même déroutant de voir un petit bonhomme de deux ans s’exprimait ainsi…

Du fait qu’il soit à l’aise nous avons même fait une journée découverte avant les vacances de Pâques. Tout s’est passé à merveille et la directrice était même d’accord de le prendre quelques mois avant les grandes vacances… Mais finalement c’est moi qui n’était pas prête. La propreté était en cours d’acquisition, il était très bien chez sa nounou, je n’ai vu guère d’intérêt de le mettre déjà dans le bain du système scolaire.

Picture_20160929_120511856.jpg

Puis il y a eu les vacances avec notre départ dans notre famille dans le Sud.Il a régressé niveau propreté ( nouvel environnement, nouvelles règles de vie…. Beaucoup pour lui et ses 30 mois et quelques). Quand nous sommes revenus j’ai cru que l’on allait devoir tout recommencer et en fait non. Il a repris son quotidien, ses habitudes et tout se passa pour le mieux.

Le 1ier septembre est arrivé. Un boule au ventre oppressante était là. Elle m’a envahi de stress car aujourd’hui d’une part mon grand rentrait au collège seul et d’autre part mon bébé faisait lui aussi sa rentrée officielle à même pas trois ans. La phrase que j’ai le plus entendu ce jour là fut « Maintenant que les quatre sont à l’école tu vas être tranquille » heuuuu comment dire… Oui, je n’ai plus de bébé à la maison mais l’école n’est pas pour moi un gage de tranquillité. Bref, je souris et je pars emmener mes 3 à l’école primaire.

Pas de cris, pas de pleurs, pas de koala attitude…..(mais où est mon bébé??!!!) Alors qu’il est entouré de drame, lui joue calmement, sereinement. Il m’embrasse et me dit à tout à l’heure. Il a totalement confiance car si je l’amène là c’est que cela doit être bien. La claque et c’est moi qui pleure dans ma voiture.

Il s’adapte très rapidement, participe aux ateliers avec joie, s’exprime avec clarté mais (et oui il fallait un mais quand même!) je le sens qu’une journée complète sera bien trop longue (du moins pour l’instant).

J’ai une nounou en or! Non mais vraiment! Bienveillante, passionnée et Bébé spizou l’aime de tout son cœur. Je parle avec elle de mon sentiment et nous décidons ensemble qu’il ira à l’école que le matin et finira sa journée chez elle. Il pourra ainsi partager un repas tranquillement, faire une sieste dans un lieu calme et vivre à son rythme.

Combo parfait! C’est exactement le rythme qui lui faut et ça se voit. Il va à l’école avec entrain, il se repère et connait le déroulement de la journée et il n’est pas sur les rotules en fin de semaine.

Comme quoi on se crée des appréhensions avant même que les évènements arrivent. Cela m’aura appris à me faire confiance en tant que mère et surtout à l’écouter lui, mon bébé bonheur.

Prendre le temps de regarder son évolution, prendre en compte ses capacités et avancer mains dans la mains vers un futur prometteur.

Cette dernière première rentrée est un peu une cerise sur le gâteau que je garde bien fort contre mon cœur. Un très beau cadeau de la vie qu’il faut savoir apprécier à sa juste valeur. Une douceur de la vie lorsque l’on vit des moments difficiles. Bref, une très belle victoire que j’avais envie de partager…

Spizmum

 

Ces matins avec lui

Comme vous le savez si vous me suivez un peu sur les réseaux sociaux, Grand Spizou a fait sa rentrée au collège cette année. . .

Un monde sépare l’école primaire et le secondaire. C’est exactement pareil pour nos enfants et il faut réapprendre à s’adapter à ses nouveaux besoins.

Grand Spizou est un enfant qui a besoin d’être rassuré malgré son envie d’être grand. Il a toujours ses troubles de l’attention qui lui créent tout un bazar dans son quotidien et dans sa tête. Pas facile lorsque le maitre mot de la réussite au collège est ORGANISATION. Un accompagnement est donc nécessaire pour l’amener à une certaine autonomie, à le rendre libre.

Fin aout, j’ai du faire le constat alarmant que j’avais omis de l’inscrire au bus. Bus qui passe à 30 mètres de chez nous à 7h30. En appelant je ne m’attendais pas du tout mais DU TOUT à ce que l’on m’annonce qu’il ne restait plus de place!!!! Il allait donc être sur liste d’attente… mais le soucis c’est que je ne pouvais pas être à 8h10 devant le collège à 15 km de la maison ET 8h25 à l’école des 3 autres ..

Heureusement que la personne que j’ai eu au bout du fil à chercher avec moi une solution et m’a proposé que Grand Spizou prenne le bus dans le bourg ( à 5 minutes en voiture de la maison) car il restait 1 place!! BANCO! Je prends (ai je vraiment le choix de toute manière?)

Je dus réfléchir à une nouvelle organisation et c’est comme ça que depuis le 1ier septembre je partage le petit déjeuné qu’avec lui.

Je me lève une demi heure plus tôt que tout le monde. J’ai réellement besoin de ce moment à moi pour appréhender cette nouvelle journée qui commence (surtout en ce moment…). Ça me permet d’être prête et disponible pour mes enfants lorsqu’ils se réveillent. Mais je déjeune avec Grand Spizou (et qu’avec lui!).

On prépare ensemble la table, on met de la musique ou pas, on se fait griller les tartines. Naturellement il m’exprime ses sentiments, ses ressentis. Il me parle librement et me pose les questions qui le turlupine comme si il avait besoin d’évacuer le trop plein de bordel qui le submerge dès le matin.

Puis il se prépare pour le collège avant  que je le conduise au bus en m’arrêtant quelques mettre avant car « c’est bon maman je suis un grand » et cela même par temps de pluie. Il jette un dernier coup d’œil au rétroviseur pour vérifier qu’il n’a pas de trace de rouge à lèvre et part fier comme un coq affronter sa journée bien remplie de collégien.

Grâce à ces petit déj j’ai pu me rendre compte à quel point il a grandi. A quel point j’aime parler avec lui et qu’il peut m’apprendre des tas de choses. J’ai vu aussi qu’il me connaissait de plus en plus et ses preuves d’amour en sont que plus grandes.

Ce moment de partage permet de garder un lien de confiance. La communication est naturelle entre nous deux et cela me rend sereine. Je sais que petit à petit il aura moins besoin de ce tête à tête alors j’en profite. Finalement je suis contente qu’il n’y ai plus de place dans le bus d’à côté. Cette place en moins m’a offert de l’or dans ma vie de maman.

Je le vois, je suis fière, je savoure, je l’aime toujours plus. Mon petit garçon est devenu mon préado et malgré le quotidien je ne loupe aucune victoire de son évolution.

 

Bonne journée

Spizmum

Taximum it´s me le mardi et le jeudi

  
Avoir des enfants avec une différence implique forcément un suivi auprès de professionnels et ça fait bientôt 3 ans et demi que je joue le rôle de taximum pour mes minots. 

Depuis 17 mois maintenant je trimballe bébé Spizou dans ces périples et il ne connaît que trop bien ces salles d’attente…

Au début c’était simple il dormait ou était blotti contre moi mais maintenant qu’il court, grimpe, râle ces heures d’attente deviennent laborieuses et épuisantes…

Mais voilà j’ai fait le choix de faire des enfants et je souhaite qu’ils soient tous autonomes avec les armes que la vie leur a autorisé à avoir.

Alors les mardis et jeudis je cours (plutôt je conduis) entre l’école, l’ortho,  le pedopsy, encore l’école….

Rien qu’aujourd’hui je suis allée chercher nounou à 14h10 à l’école (et donc sorti bébé Spizou de la voiture et remis 5 min après .. Le drame!)pour l’amener à 14h30 chez l’orthophoniste. 

Évidemment il pleut donc pas de balade possible et 45 min à attendre dans la salle d’attente…

Puis on repart pour l’école on ressort bébé Spizou de la voiture qui se met à hurler car il voit son frère partir mais comme il pleut pas la peine d’aller au parc donc balade en voiture car dans à peine 20 min on doit prendre grand Spizou pour l’amener au pédopsychiatre. 

Bébé Spizou s’endort dans la voiture, on récupère le grand et on repart pour 15 bornes…

Arrivés là bas la séance commence et on doit attendre 40 min avec bébé dans la salle d’attente… Puis le pedopsy t’appelle pour debriefer…

Debriefer avec un 17 mois touche à tout et ben c’est sacrément compliqué! 

Puis vient la phrase « à la semaine prochaine! » Qui te rappelle que ce même périple va revenir et que tu pries qu’il fasse beau! 

Je t’epargne le retour à la maison avec numéro 2 et 3 qui arrivent en bus comme des furies car ils ont faaaaaiiiiimmmm et le texto de Spizdad qui t’annonce qu’il finira plus tard….

Après bain, douches, disputes, tracas, devoirs, pleurs de fatigue du numéro 4, l’homme arrive, prends le relais que 20 minutes car il est déjà l’heure de coucher bébé…

Donc oui j’ai vraiment l’air d’être une taximum car à chaque rendez vous j’essaye de profiter dans la voiture d’avoir un moment particulier avec mes fils. C’est souvent dans ces trajets que j’apprends leurs petits secrets, leurs joies, leur peines.

Je suis toute à eux et c’est journée là me le rappelle et me le prouve. 

Je ne vais pas te dire que je n’y vais jamais à reculons (je suis humaine je te le rappelle!) et que j’ai soufflé de soulagement lorsque j’ai eu un appel pour annuler un rendez vous car le monsieur ou la madame n’est pas la… Évidemment je me suis souvent remise en question dans le fait d’infliger ce marathon à mon bébé…

Mais voilà j’ai voulu mes enfants et je suis certaine que toute leur vie ils se souviendront de leur taximum qui planquait des gâteaux pour les réconforter après leur rendez vous 😉

Cand, Taximum

Ps: si tu as des idées d’activités pour la salle d’attente n’hesites pas à me les dire j’en ai encore pour quelques années !

Harcèlement à l’école , une victime de plus mon fils…

Je ne pensais pas que ce sujet qui fait tant débat sur la toile allait nous toucher… Et pourtant.

Je pensais qu’en quittant Marseille mes minots allaient être à l’abri … Et pourtant.

Je pensais qu’après les événements de ce début d’année le respect avait été compris de tous …. Et pourtant.

Et pourtant, vendredi dernier mes enfants sont rentrés en bus comme tous les vendredis.

Grand Spizou emmitouflait dans son manteau me demanda d’une voix timide si j’avais eu un appel de la mairie.

« Qu’a t il pu bien faire encore ? »

Mais je ne m’attendais pas à ça.

Depuis le début de l’année grand Spizou à un camarade footeux qui le « taquine » sur le fait qui vienne de Marseille. Rien de bien méchant me direz vous? Encore et toujours l’éternelle gué guerre du PSG/OM. Simplement cette histoire fut quotidienne et j’en ai averti l’enseignante. Elle avait transmise l’information aux parents et je cru l’histoire réglée…
Mais cet ENFANT a continué ses moqueries sans que mon fils m’en face vraiment part.

Oui mon fils est gauche, oui il fait souvent le pitre pour attirer l’attention, oui il a du mal parfois à comprendre les choses simples et surtout mon fils est d’une très (trop) grande gentillesse…

Et ce vendredi, ce garçon a trouvé très amusant de jouer à jeter des couteaux sur lui. A un moment donné, mon fils a voulu ramasser son pain tombé par terre (oui il est maladroit…) et il s’est pris le couteau à 1 cm de l’œil gauche!

Il a mal et il saigne. Il se lève pour aller le dire aux dames de la cantine et là cet ENFANT de 9 ans s’est mis à crier dans la cantine « si tu le dis je te bute dans le gymnase! Tu entends je vais te tuer!! »

Il l’a répété à plusieurs reprises…

Comment des paroles aussi haineuses peuvent sortir de la bouche d’un enfant de 9 ans ?

Je ne comprends toujours pas…

Biensur j’ai su toute l’histoire après de longs moments en tête à tête avec mon grand… Je n’ai pas mangé ce soir la, très peu le lendemain tellement j’avais l’estomac noué. Ma nuit fut entremêlé de réveils comme lui d’ailleurs. Jusqu’à ce qu’enfin il se libère et qu’il mette des mots sur son ressenti.

Tu sais maman j’ai peur de tout mais la j’ai eu peur de mourir alors que je ne lui ai rien fait

Cœur de maman en mille morceaux cœur d’enfant abimé.

Lui redonner la confiance fut notre priorité!

C’est allé trop loin pour un simple petit avertissement sur une lettre sachant que l’enfant collectionne les mots sur son carnet.

Il faut réparation pour que mon grand arrive à se reconstruire après cet épreuve.

Il ne faut rien laisser de côté !

Le lendemain nous sommes allés constater la blessure auprès de notre médecin. C’est important que grand Spizou voit que les adultes sont de son côté. Que c’est lui la victime et qu’il n’a pas à avoir peur.

Aujourd’hui je suis allée à l’école pour amener son arrêt de 7 jours et m’expliquer avec l’équipe enseignante. L’enfant est sanctionné mais surtout le débat dans les classes a été lancé!

Personne n’a le droit de faire du mal et de menacer de mort!

Demain nous avons rendez-vous avec le maire, l’équipe de cantine, les parents et l’enfant.

Je souhaite que cet enfant comprenne l’importance de ses actes et qu’il s’excuse devant tous et surtout devant mon fils.

L’enfance devrait être joyeuse à 9 ans.
L’école doit être trop cool à 9 ans.
Les copains doivent être super important à 9 ans.
La haine n’a pas sa place.
La méchanceté n’a pas raison d’être.

Cela m’a montré que le harcèlement peut être partout! Grande ville comme petit village. Et pourtant…

Mercredi il souhaite retourner à l’école car il veut montrer qu’il est courageux et qu’il n’a pas peur car il sait qu’il n’est pas seul. Ses amis ont téléphoné pour savoir comment il allait. Ça nous a touché. Par contre aucun appel des parents de l’enfant… À leur place c’est sûrement la première chose que j’aurai faite… Demander des nouvelles…

Du coup je vis un peu le rendez vous de demain comme une « confrontation » et j’espère me tromper.

En attendant je fais l’école à la maison et nourris ma relation avec mon grand de rire, de sourires et de câlins.

Cand, spizmum

IMG_2540

Quand Grabouillon Spizou est devenu un grand

Grabouillon Spizou c’est mon numéro 3. Pendant plus de 4 ans il était notre dernier, notre bébé…
J’ai eu du mal à le voir grandir et Spizdad n’en parlons pas!
Avec sa bouille d’amour, ces joues bien rondes, des bouclettes qu’on a mis plus de deux ans couper…

Il a perdu sa dent. Cette dent qui avait pointé le bout de son émail le 20 novembre 2009 soit 7 mois après son arrivé au monde 🙂 (merci Facebook d’ailleurs car j’ai pu retrouvé ce statut et pour tout t’avouer j’en ai eu les larmes aux yeux…)

photo(37)

Avec lui je n’ai pas galéré sur les poussés dentaires. Grabouillon était un bébé discret qui a fait ses nuits assez vite et qui avait cette capacité à jouer seul. Je pense qu’il s’était adapté à mon état de santé qui n’était vraiment pas bon… Et il m’a facilité la tâche.

Jusqu’à l’arrivé de bébé Spizou c’était notre dernier bébé chéri. Il en était devenu très capricieux et adorait faire tourner en bourrique son père. Son attitude nous exaspérait parfois. Mais bon on ne le voyait pas grandir.

Les gens, nos amis, la famille avaient « du mal » avec lui. Ils trouvaient qu’on laissait passer trop de choses qu’il fallait être plus sévère, plus ferme… Certaines personnes sont même aller jusqu’à le blesser en le traitant d’incapable, d’imbécile, de fillette car il pleurait trop. Nous l’avons protégé et plus jamais ça n’arrivera!

Que c’est fatigant de vouloir toujours qu’un enfant rentre dans le moule!

L’année dernière à l’école sa maîtresse n’a rien arrangé les choses et mon fils s’est refermé sur lui même. Toute fière elle me donna son livret scolaire en marquant qu’il était asocial, en retard de langage, qu’il ne faisait que ce qu’il voulait…. Si tu me lis Cécile sache que je te remercie car aujourd’hui Grabouillon ne changerai pour rien au monde d’école! Car à part la chaise de la punition tu ne lui a rien appris! Et je suis heureuse qu’il t’ai cassé les pieds avec son amoureuse! Car avec elle il riait mais un enfant qui rit ce n’est pas normal ça non plus!

Il a vu une orthophoniste qui avait fait le même bilan que moi. Il faut juste le laisser grandir….

Le livret a fini à la poubelle bien évidemment et celui de cette année montre bien que certaine maîtresse devrait penser à la reconversion professionnelle! Si j’avais été discipliné et que j’avais donné ces écrits mon fils aurai eu une étiquette. Avec rien, il montre juste qu’il est un enfant épanoui heureux bavard! (Oui oui!) souriant et discipliné...

Avec l’arrivée de bébé Spizou c’est sur qu’il a du laisser sa place de dernier et ça n’a pas été facile… Il y a eu des hauts et des bas mais ça s’est fait petit à petit.

La veille de mon départ à Paris il m’a dit qu’il avait mal en se brossant les dents.

Elle bouge!

Je le rassure que ce n’est pas grave qu’elle tombe, qu’une autre va venir à sa place.

Et la petite souris?

Oui je lui ai raconté l’histoire de la petite souris. Les débats sur le père noel, le lapin de Pâques, la petite souris sont pour moi très secondaire… Chacun fait ce qu’il veut. Être honnête oui, débile non.

Je ne me voyais pas arriver à Disney en disant à mes enfants
« Regarde le petit monsieur déguisé en Mickey!!! »
C’est magique! Après mes enfants savent que derrière toute magie il y a un « truc ».
Je ne me fais pas de soucis la dessus et on en parlera en temps voulu.

Bien sur il a perdu sa dent quand je n’étais pas la! Pourquoi donc? Parce que les enfants sont ingrats voyons!

Spizdad m’a envoyé : « ah oui au fait Grabouillon a perdu sa première dent! » A 22h autant te dire que mon tout petit dormait.

Et voilà tout un parcours entre ces deux dates… Il aura fait temps de choses entre ce 20 novembre 2009 et le 3 décembre 2014!

En rentrant j’ai mis sa minuscule dent dans une boîte… Et mon fils prend de l’autonomie car

« tu comprends maman je suis un grand je perds mes dents!!!! »

Bon après ce n’est pas miraculeux et il s’amuse encore à capter l’attention pour rester petit mais moi sa maman,sa spizmum je la vois cette différence.

photo(3)

Cand, Spizmum

Non mais sérieux TAIS TOI!

unnamed

Il y des enfants bavards, il y des enfants qui sont de vrais pipelettes, il y a des enfants qui sont des moulins à parole et il y a grand Spizou qui est tout ça EN PIRE (si si jte jure)

Ça doit être génétique car moi même (j’avoue) étant petite je saoulais littéralement mon entourage. Mais j’avais peut être l’age de 4 ans pas 9! Certes je parle beaucoup, j’aime mettre du cœur à raconter une anecdote… Mais chez mon grand c’est à la limite de la pathologie!

La maitresse n’en peux plus de lui dire de se taire alors que ça ne fait que quelques mois qu’elle le côtoie! Du coup à force de blablater il commence à prendre du retard dans les apprentissages et là je dis STOP!!!

Le truc de mon grand c’est qu’il ne parle pour ne rien dire…
Tu vas être entrain de discuter du programme des menus de la semaine qu’il va te sortir qu’il était 30 élèves dans la classe l’année dernière (mais qu’elle est le rapport????)

Au début on en rigole mais à la fin tu n’as qu’une envie c’est qu’il s’arrête! Et même si tu lui dis gentiment (ou pas oups!) il va continuer et continuer…
Le silence n’est définitivement pas son ami..

C’est agaçant ça manière d’imposer un nouveau sujet. Tu as l’impression que ce que tu racontais devait l’ennuyer puisqu’il parle d’autre chose?

Et après il se victimise en disant qu’on ne le comprend pas….qu’il adore parler, que ça lui plait!

Le pire c’est devant un film. Il va dire tout ce qu’il voit!
Tu as vu elle a un pull rouge
Ah ça c’est trop drôle
Oh un gâteau ? Au fait demain on peut faire des pâtes?

Comment garder son calme face à ça!

Et des que le ton monte et qu’on lui pose des questions il se met à parler tout doucement …. Désespérant!

Le soucis c’est qu’il n’écoute personne à force de se concentrer à son monologue…

Comment apprendre à un enfant à écouter?

Avec sa maîtresse nous venons de lui apprendre de tourner sept fois sa langue dans sa bouche mais pour de vrai! J’avoue ça me fait rire de le voir galérer et me dit qu’il sera le pro de la galoche qui sait?!

J’espère qu’avec l’âge (l’espoir fait vivre) il va se calmer sur la parlotte car j’avoue que pour le coup je commence à avoir du mal à l’écouter … Je l’entends mais je ne prête guerre attention à ses paroles.

Je me suis rendue compte aussi qu’il disait rarement les choses importantes ou bien plus tard. Mardi dernier j’appris que deux camarades ont été très punis car il s’était moqué méchamment de grand Spizou la semaine d’avant….

Du coup je lui ai proposé nos 10 min du soir avec le top et le flop. J’avais vu ça dans un film (je ne sais plus lequel d’ailleurs) et je trouve ça bien. En gros tu racontes ton top de la journée et ton flop. Ça permet de faire le bilan, de dire les choses simplement et revoir sa journée ensemble. J’espère que ça nous permettra de ne pas passer à côté de quelques choses qui aurait dû être dite 😉

Et chez toi bavard ou timide ?

Cand, spizmum

Équipe éducative : des solutions pour les enfants malentendants

IMG_0583

Vendredi dernier j’ai eu rendez vous a l’école avec l’équipe éducative pour nounou Spizou. Il y avait sa maîtresse, son AVS, une ASH, le référant de la la MDPH du Morbihan, son orthophoniste, la directrice, nounou Spizou et moi (biensur bébé Spizou ..)

Nous étions la pour faire un bilan sur sa vie à l’école, à la maison et chez l’orthophoniste.

Ces réunions sont nécessaire car elles permettents de mettre en place de nouvelles choses pour améliorer son quotidien d’élève avec son handicap. Il faut apprendre à être patient car les conclusions de celles ci n’amènent pas les solutions tout de suite.

Il était très important pour moi d’entendre toutes ces personnes qui le côtoient seul sans moi.

Est il différent?

Est il à l’aise?

La première constatation c’est que Nounou Spizou est le même qu’à la maison. Ce qui veut dire que sa baisse auditive s’est fait ressentir aussi à l’école.

Depuis le début de l’année il était plutôt un élève studieux, appliqué, sans soucis relationnel, toujours en quête d’apprendre. Un élève modèle? Presque aux dires de la maitresse…

Mais ça baisse auditive fait qu’il se rebelle, répond et veut moins « s’y mettre »…

Normal lorsque l’on ne se sent pas bien non?

Après l’orthophoniste a parlé de son niveau de ses capacités … une petite claque quand je l’ai entendu décrire les faiblesses de langages de mon fils. Je n’ai pu m’empêcher leur rappeler qu’il y a deux ans il ne parlait quasiment pas!

Nounou a pu s’exprimer et émettre sa demande de pouvoir entendre sa maitresse directement dans ses appareils car « je l’entends mal quand elle se tourne et j’ai peur de ne plus savoir »

C’est fou comme mon cœur se serre lorsque je l’entends parler de se qui ne va pas…. Mon cœur bat la chamade lorsque je constate la maturité qu’il a !

Même l’équipe éducative reste ébahi par sa force de caractère et sa facilité a cloué le bec par ses phrases si adultes! Ne grandit pas trop vite mon fils même si je peux comprendre que ta différence t’y force… Comme dirai Spizdad il se blinde!

A l’issue de cette réunion je repars avec un dossier à remplir (encore…) pour qu’il bénéficie d’une AVS pendant 15h/semaine au lieu de 9 et qui est spécialisé dans les enfants malentendants.

La demande portera aussi pour l’intervention du équipe qui viendra lui apprendre à lui et a nous le LCP et une psychologue toujours spécialisée viendra dans son école une fois tous les 15 jours pour l’écouter dans ses colères.

Bien sur cette demande porte sur un micro HF pour qu’il entende tout le temps la maitresse!!!! Surtout qu’il va devoir apprendre des choses de plus en plus complexes qui demandent beaucoup de concentration.

Je suis agréablement surprise de voir tous ce qui peut être proposé pour les enfants malentendants!!!! Après je ne sais pas combien de temps cela va prendre mais la MDPH va connaitre ma dextérité!!!!!!!

Le combat continue et je trouve que nous avons vécu une belle victoire!!!

Ccand, Spizmum

Et c’est réparti pour un tour!

reprise

Voilà ce matin nous avons retrouvé notre rush pour le départ de l’école.

Le premier bilan est qu’aucun des trois étaient super mega content de retrouver ce chemin ….

Le plus stresser était nounou. Hier soir il nous a avoué avoir des difficultés à entendre correctement tout le temps… Il n’arrive pas encore à le dire librement à la maîtresse car il a peur de déranger! J’ai pris rdv avec l’audioprothesiste pour qu’il vérifie l’efficacité de ses appareils et la semaine prochaine nous faisons une équipe éducative pour mettre en place des améliorations pour lui (je t’en parlerai dans un prochain billet sur ce qui existe pour les enfants malentendants 😉. ) Bien sur nous avons passé du temps avec Spizdad pour le rassurer, lui montrer qu’il ne restera pas dans cette situation, que nous allons gérer sa gène.
Il s’est levé de bonne humeur, confiant et heureux!

Grand Spizou lui redoute la punition… Et oui monsieur devait lire un livre car il participe aux prix des incorruptibles et il l’a « oublié » dans la classe… Donc je lui ai demandé de ne pas faire preuve de lâcheté en disant qu’il y a délibérément oublié. Je sais c’est vache, je sais il sera puni mais il ne se dira plus qu’il a le choix de faire ou pas ses devoirs ;). De plus cette après-midi il a rendez vous avec Rimbaud et je ne suis pas peu fière de l’avoir barbé pour qu’il s’applique dans l’apprentissage de la poésie car il la connais parfaitement 🙂
Il s’est levé, dégouté car ce matin il a voile et il pleut à torrent …

Grabouillon Spizou est celui qui n’a pas exprimé de sentiments face au retour à l’école… Il s’en fou, la chose qui l’intéresse c’est que dans 7 semaines c’est les vacances de noël et je sens bien que l’on va en baver …

Et ces vacances alors?

Nous avons pu apprécier vraiment notre nouvelle vie! Pas un jour sans balade ou partie de jeux dans le jardin! Tellement dehors que les activités manuelles ont été mises de côté pour plus tard!
Du beau temps, de la douceur et aucune règle (presque…). Nous avons profité de nous, reçu de ma famille 🙂

Bilan de Toussaint plus que positif et la reprise est plus douce.

A part pour moi qui a fait ma flylady dans ma baraque tellement le passage des minots fut chaotique!!!

Nous allons préparer avec soin notre demeure pour l’arrivée de Noël. Décoration, sapin, gateaux, chocolat… Ca s’annonce bien tout ça!

Et vous votre reprise?

Ccand, Spizmum