les 5 petits bouts de moi

C’est assez drôle de se défier à écrire sur le vif quelque chose de pas réfléchi. Pour une première il n’y a pas eu beaucoup de vos avis mais le peu m’ont demandé tous la même chose : 5 petits bouts de moi.

Alors c’est parti !

1)Je dis un peu trop le mot « accessoirement » je le sais c’est terrible mais je ne peux pas m’en empêcher car « accessoirement » fait parti de moi.

2)Si tu veux me faire mon dessert préféré,donne moi un Gervita avec du sucre en poudre. Sentir le craquement du sucre et le volupté du Gervita est à la limite de l’orgasme (oup’s)

3)Je déteste le conflit ça m’angoisse! Les disputes, les règlements de compte, méchanceté gratuite, les non dits bref je ne supporte pas le négatif tellement que je peux faire comme si je ne voyais rien… Malgré tout quand ça m’arrive de mettre les choses au clair ça me fait un bien fou de vider la pression (mais quand cela est vraiment nécessaire, je sais faire la différence entre ce qui vaut ou pas la peine d’être réglé)

4) On peut très difficilement me parler le matin tant que je n’ai pas pris mon café. Je suis totalement fermée à toutes discussions et même si on me parle je ne comprends rien. Certains de mes enfants me demandent des trucs dans ce laps de temps car ils savent que je dis oui pour qu’on me laisse tranquille et au moment venu me le rappelle …

5)Je prie tous les soirs. C’est ma foi et elle est très importante pour moi. je ne pourrai vivre sans. C’est vraiment et bien plus que tout un petit bout de moi.

Voilà! Vous me connaissez un peu plus.

Mais vous savez moi aussi j’aimerai mieux vous connaître alors ça sera super si tu me disais un petit bout de toi en commentaire 🙂

Belle soirée et à dimanche prochain pour un nouveau défi !

Candice

Aurevoir ma nine ….

Ce matin devait être juste un matin de retour de vacances…

Pas assez dormi, un peu de mauvais poil je me disais que mes 5h de routes avec mes minots allaient être longues…. 

Un sms de Spizdad me disant qu’il avait une mauvaise nouvelle.

Je l’appelle aussitôt et il m’annonça qu’il avait retrouvé notre nine sur la route à la sortie du village.

Je n’ai pu contenir ma tristesse. J’étais dans le jardin et grand Spizou était dans la cuisine regardant mes larmes coulaient sur mon visage. 

Comment vais je leur dire ? A mes minots qui se sont si attaché à lui. Grabouillon lors de nos vacances m’avait dit qu’il lui manquait… Comment lui dire qu’il ne sera plus jamais la?

Je savais à cet instant la douleur que j’allais devoir leur inculquer.

A la fin de la conversation grand Spizou m’a demandé ce qu’il se passait. Et j’ai du lui dire. 

Dire que c’est un accident, dire que nine n’était plus, dire que c’était fini. 

Il s’est effondré et je l’ai étouffé d’amour, lorsqu’arriva Grabouillon et nounou. 

Redire ses mots, revivre cela et attendre les cris de mes minots.

Grabouillon est un grand timide et son confident était nine, notre chat. 

Mamam, pourquoi on m’a tué mon meilleur ami? 

Pourquoi je n’ai plus le droit de revoir ma nine? 

Pourquoi on ne l’avait pas pris avec nous?

Maman je l’aime tant j’ai mal maman, j’ai mal.

Nounou n’arrivait plus à respirer, me demandait pourquoi il les avait laissé, pourquoi il est allé au paradis des chats alors qu’on avait même pas souffler sa première bougie. 

Et nounou m’a demandé de rentrer à la maison tout de suite. 

En pleurs j’ai bouclé les valises et une heure plus tard nous étions sur la route. 

Ma souffrance fut démultiplier en voyant à quel point je ne pouvais rien faire… 

Pourquoi aujourd’hui mes enfants devaient autant souffrir?

Un trajet long ou je me suis mise en mode robot. Un trajet ou j’ai du prendre sur moi malgré ma peine. Un trajet bien trop long avec les même questions les mêmes réponses…c’était un accident on ne peut rien n’y faire. Il sera toujours dans notre cœur, il sera toujours la en haut dans les étoiles. 

Je sais que pour beaucoup ce n’est qu’un chat mais pour nous non c’était bien plus que cela. 

Aujourd’hui les Spizman ont perdu leur Nine et ils sont tristes. 

Ce soir une bougie sera allumé devant une photo de notre minou et demain on va acheté un rosier que l’on plantera à côté de sa dernière maison. Les enfants ont fait des dessins pour mettre dans sa boîte et ont choisis une couverture pour que Nine soit bien dans sa dernière demeure. 

On t’aime Nine, tu nous manques tant. 

Les enfants et nous même sommes si triste de ton départ. Ton copain Zubi est triste lui aussi et te cherche. Nous essayerons de lui apporter notre soutien. Mon compagnon de potager, mon réchauffe jambe devant la Tv, mon calme chagrin des enfants, tu laisses un grand vide aujourd’hui…

Sois en paix mon petit chaton d’amour et ne nous oublié jamais ❤️❤️❤️

  

Invitée du jour: Cand, handimum d’un petit héro

Jardin secret d'une jeune maman

Je suis Cand et ses Spizmum, invitée sur ce blog non pas par juste par une Blogueuse mais par mon amie, la tâta Zozo de mes enfants.

Elle me pousse à écrire depuis longtemps et il m’a fallu bien deux ans pour me lancer pour rompre le silence de notre quotidien et oser parler de nous.
Ce n’était pas d’écrire des billets sur notre tribu qui me faisait peur mais c’était de parler de lui, mon bébé combat qui fête aujourd’hui ses 7 ans.

Son troisième prénom aurait dû être Noel car d’après les médecins j’accoucherai le 25 décembre. Finalement ce sera Désiré. Il le porte si bien!
Désiré car après 2 fausses couches je suis tombée malade et les traitements ne me permettraient pas de donner la vie avant quelques années mais il était déjà caché en moi et à tout chamboulé.

Désiré car il allait permettre à Spizdad…

View original post 522 mots de plus

Il a déjà 7 ans…

/home/wpcom/public_html/wp-content/blogs.dir/7fb/69989936/files/2014/12/img_0886.jpg

C’est une vraie étape que nounou a passé. Ça y est il a soufflé sept bougies. A cet instant cette phrase me vient à l’esprit.
« Sept ans l’âge de raison »

Mais qu’est ce donc cette bête là?

Qu’est ce que cela signifie vraiment?

Premier constat, ce n’est plus du tout un bébé. C’est un enfant, un enfant qui maîtrise de mieux en mieux ce qu’il fait. Il maîtrise aussi ce qu’il dit. Et il teste pour voir les réactions d’autrui.

Il s’affirme! Trop? Il sait de plus en plus ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas. Quitte à défier l’autorité des adultes …

Mais jusqu’à quel point?

Je dirai que l’âge de raison donne une certaine perception de ce qu’il deviendra quand il sera adulte.
Beaucoup de livres te disent que tout se joue avant l’âge de 6 ans…

Est ce trop tard après?
Je ne pense pas.

Je pense qu’il n’y a pas de répit et si en tant que parent tu vois un débordement il faut essayer de redresser la barre car finalement entre 7 et 18 ans il reste 11 longues années non?

Nounou grandit en taille et mentalement. Nos discussions ne sont pas les même. Nous pouvons lui parler et accepter son désaccord tout en lui inculquant les bonnes choses.

C’est toujours avec amour que nous devons sans cesse le remettre sur les rails.

Son caractère est trop trempé il agit souvent avec excès et en version adulte cela peut lui porter préjudice.

Aujourd’hui il ne s’en rend pas forcément compte mais nous avec nos yeux d’adultes on le sait. Il faut l’amener à gérer correctement ses émotions pour qu’il s’épanouisse sans trop d’aléas.

Il sait déjà que la vie n’est pas le monde des bisounours, il s’est déjà que toutes actions demandent un effort. Il sait aussi que nous le reprendrons si ça ne va pas et que nous l’encouragerons quand il fait notre fierté.

Il reste un enfant. Un enfant qui croit encore à la magie, au père noel, à la souris. Il croit en Jésus il crois en la bonté de l’homme. Il aime encore se faire dorloter (remarque même adulte j’aime encore cela c’est une bouffé d’oxygène) il aime entendre mes mots doux et quand je lui fais des guiliguilis.

Il reste un enfant quand je vois tout ce qui lui reste à apprendre, à comprendre et à accepter.

Nounou est un bon gars. Bien coquin j’avoue mais c’est une boule d’amour sensible et câlin. Il aime sa famille et il lui fait totalement confiance.

Bien sur je vois aussi que sa différence le travail, le tarabuste et que l’intervention d’une psychologue pourra nous aider à mieux gérer, pourra l’aider à accepter et à vivre avec.

Il joue de sa différence de temps à autre. Nous le voyons bien quand il fait semblant de ne pas nous entendre.

Il nous met à bout. Il nous pousse à l’extrême et j’avoue que rester zen n’est vraiment pas évident.

Voilà il vient de souffler sa septième bougie et je sais que nous avons encore beaucoup à faire dans notre rôle de parent même si il a maintenant l’âge de raison.

Cand, spizmum

Revue de web n°18

Maman à Paris


Les revues de web se suivent mais ne se ressemblent pas (enfin j’espère!). Donc, en attendant le billet relatant de nos quelques visites récentes, j’entame cette fois une nouvelle édition sous le signe de Halloween!

 
Avec ce blog, découvert pas hasard et qui nous livre à l’occasion ses recettes rigolotes, graphiques et kids friendly. Je regrette néanmoins qu’il n’y ait aucune info sur son auteur et soupçonne donc qu’un lessivier ou compagnie du même genre s’y cache.
 
 
Toujours dans le DIY, Pretty little truth nous apprend à confectionner des sacs à bonbons.
 
 
 
Si vous êtes en région parisienne et cherchez à fêter cet événement, Sortir à Paris recense les sorties pour les grands et les petits, les distributions gratuites de bonbons,…
 
City guide pas gnangnan pour sorties parisiennes avec enfants : 
 
La séquence Halloween est terminée, mais…

View original post 243 mots de plus

Dimanche coup de cœur: la biscuiterie de la trinitaine

Oui je sais nous sommes lundi mais je me suis dit que ça rallongerai un peu de ton weekend 😉 oui tu vois des fois j’arrive à vendre du rêve en te disant de faire comme si c’était dimanche, je suis sûre que tu vas y arriver du moins le temps que tu lises mes quelques lignes.

Donc voici les dimanches coup de cœur proposés par mon amie Sept à la maison.

Bon évidement tu as capté le concept. Tous les dimanches (je te vois sourire derrière ton écran) je vais te blablater sur un coup de cœur que j’ai eu dans la semaine ! Étant très curieuse par nature cela pour être sur un bouquin, un article, un film, un produit, un lieu…. Bref tout peut y passer!!!

Pour mon premier dimanche coup de cœur je vais te causer de la biscuiterie de la trinitaine.

photo

Paradis des gourmands et gourmandes tu y trouveras bien des mets bretons ainsi que de la décoration 😉

Attention car des que tu vas passer les portes tu vas te rendre compte que ta cb va chauffer!!!!!

Le principe est de vendre les biscuits à prix d’usine 😉 bon plan pour les familles nombreuses ou pas …

Leur biscuit sentent affreusement bon et son diaboliquement délicieux. Tu en as de toutes tailles et ils t’en proposent dans de superbes boîtes que tu pourras mettre dans ta cuisine ou donner à tes enfants pour qu’ils y cachent leurs trésors 🙂

Il y a un étale de charcuterie treeees sympathique ou pour 25e tu auras un assortiment pour 5 personnes.

J’ai beaucoup aimé le coin bien etre avec la vente de sel de bain, savon, éponge naturelle… Mais pieds vont sûrement les remercier car les pauvres je les ai laissé à l’abandon depuis le déménagement et ils ont bien besoin de chouchoutage !!!

Évidemment tu y trouveras toutes sortes de spiritueux! Nous avons opté pour un rouge du coin et du vin au caramel beurre salé conseillé par une copine 😉

Voilà voilà j’espère t’avoir donné envie en te faisant visiter virtuellement cette boutique et te souhaite une très belle semaine 🙂

A dimanche (promis!) prochain 🙂

Cand, spizmum

 

Déclaration circonstancielle de l’accident

Madame, monsieur
En ce vendredi 5 septembre vers 18h je cuisine le repas d’anniversaire de Spizdad avec mon Ninou à côté. Je fais le repas tôt pour pouvoir profiter de notre première soirée à 6 car il n’y a pas (encore) école le samedi.
Un bruit d’explosion, je pousse Ninou loin de la cuisine.
Je me regarde j’ai un morceau de verre planté dans le bas du tibia au niveau de la cheville. Je le retire je vois qu’il fait près de 3 cm je me dis que je n’aurai pas du… Je saigne, beaucoup, trop mes minots pleurent.

« Spizdad appelle les pompiers je ne sens plus mes deux derniers orteils… »

Je vois que c’est le verre de revêtement de ma plaque de cuisson Hotpoint qui a explosé. Sans raison… Ça aurai pu être tellement plus grave.
Et si j’avais porté bébé en echarpe devant, si Ninou s’était pris un verre dans la tête et si et si …

Je suis folle de rage contre ces marques qui font toujours plus beau en laissant un pourcentage de merde de défaillance… J’ai mal, les pompiers arrivent.

Mes minots ont peur et moi je leur souris. Je mets ce masque qui les rassure car je n’aime pas les savoir angoissé.

Mes garçons sont fascinés par les pompiers et ils scrutent leur moindre fait et geste.

On fait un bilan de la situation et le résultat est que j’ai le droit à une visite des urgences.

« Mais j’allaite! Comment fait on? »

Spizdad me dit qu’il va gérer et les pompiers me répondent qu’ils vont mettre la pression pour que les urgences me prennent en priorité.

Ça me rassure et j’espère que l’on m’écoutera autant à l’hôpital.

Je suis rapidement vu (ouf!) par un interne qui décide d’aller voir si il me reste un morceau de verre et déjà une première constatation : c’est drôlement profond!!!

Il appelle le monsieur chirurgien des pieds. Il passe vite fait regarde rapidement me demande de fléchir (aie je n’y arrive pas…) et sors cette phrase : « demain elle passe au bloc »

Ni aurevoir ni merde il se barre me laissant choquer. L’interne me voyant peu sereine m’explique.

« Demain matin vous revenez à 7h30 à jeun après avoir fait une douche à la betadine et il va explorer pour voir si un tendon est touché. Vous sortirez normalement le jour même. Par contre vous ne pourrez pas allaiter pendant 24h. »

Benjamin n’a jamais été éloigné de moi plus de 2h, n’a jamais pris de biberon de lait. En gros je ne réalise absolument pas que demain je vais être opérer.

9h je suis au bloc, je demande combien de temps ça va durer on me répond 1/4h.
12h je me réveille! Que s’est il passé? Il y avait plus de dégâts que ce qu’il pensait! J’ai une super atelle et je dois encore attendre pour connaître mon postopératoire .

Enfin je vois le chirurgien et il m’explique que je garde l’attelle 3 semaines et qu’après j’aurai environ 3 mois de rééducation…

J’entends déjà les « comment tu vas faire avec 4 gamins dont 1 qui ne marche pas!? » C’est pas grave j’y arriverai je le sais!

Le plus difficile dans cet incident c’est mon mal être … Ça aurait pu être tellement plus grave … Aujourd’hui j’ai peur du moindre bruit, je pleurs et crie beaucoup. Je suis à fleur de peau. Je ne suis pas bien, vraiment pas bien.

J’espère que ça va passer et que mon sourire sera à nouveau vrai car aujourd’hui c’est une belle façade face à ma douleur.

Cand, spizmum