3 bougies

Aujourd’hui est un jour particulier pour toi mais aussi pour nous, ta famille. Il y a trois ans tu as ouvert tes yeux sur ce monde rendant le notre plus beau. Je te respire, je te serre près de moi sentant ce doux amour qui nous lie.

Une année de plus, une année où tu as beaucoup grandi.

C’est cette année où ton vocabulaire est venu charmer notre quotidien. D’abord des petits mots et aujourd’hui des phrases construites pour exprimer chacun de tes sentiments. Tu as explosé de joie en ouvrant tes cadeaux, tu nous as montré la grandeur de tes  3 ans en sautant, sautillant à la vue de tes présents spécialement choisis pour ce jour.

Cette année nous avons arrêté l’allaitement. Ce fut soudain, ce ne fut pas préparé, ce ne fut pas comme je l’aurai voulu mais cela s’est passé quand même sans trop de cris et de pleurs. Cela a été aussi difficile pour toi que pour moi mais nous avons trouvé des petits stratagèmes pour rendre cela plus doux.

Cette année nous avons arrêté le cododo… ou du moins tu as ta chambre avec ton lit que tu as choisi. Chacun a retrouvé un sommeil plus paisible envahissant la place entière qu’offre son logis. Je t’endors encore chaque jour, je te regarde fermer tes yeux sur tes journées et j’écoute ton souffle me bercer. Je te laisse ensuite, laissant ta porte entre-ouverte pour que tu n’es pas peur si dans la nuit tu te réveilles. Nous ne dormons plus ensemble ou presque car je m’attèle à répondre à tes besoins et je viens souvent me lover près de toi quand tu m’appelles.

Cette année tu es rentré à l’école, laissant ainsi le bébé derrière nous pour avancer en petit garçon au caractère bien trempé. Je suis encore émue de te laisser à la table des puzzles le matin et te voir évoluer dans ce monde d’enfants apprenant des comptines, t’appliquant dans tes activités de groupe. Tu n’y vas encore que le matin et finalement cela me rassure car la douceur de vivre chez ta « tata » te correspond encore mon petit grand en devenir.

Cette année tu t’es épris d’amour pour tous les engins de chantier et les tracteurs. Je revois tes yeux s’illuminaient dès que notre voisin passe devant la maison et te fait un signe rendu à ta petite main qui s’agite pour le remercier de passer par là. Tu peux y jouer des heures à bâtir tes villes imaginaires où tu n’oublies jamais de faire une aire de jeux car c’est important les aires de jeux pour jouer au tracteur dans le sable (et oui tu as 3 ans et tu es très pragmatique mon amour).

Cette  année tu as confirmé tes préférences de lecture. Tu aimes les 3 petits cochons et la barbe à papa. Je pourrai te les lire 1000 fois que tu ne t’en lasseras pas. Les histoires de loup te fascinent autant qu’elles te font peur. Mais je te soupçonne de me les demander pour te jeter au creux de mes bras pour te rassurer.

Cette année tu m’as montré à quel point tu es gourmand! Chocolat, bonbon mais aussi pâté et cornichons… Tu nous auras bien fait rire de tes envies culinaires même si elles ne rentraient pas vraiment dans les codes de la haute gastronomie.

benjamin 3 ans.jpg

Cette année est passée bien trop vite. Je te vois grandir. Je te vois oublier ta toute petite enfance. Ces souvenirs si précieux que je vais garder près de moi et que je te raconterai inlassablement car ils font partis de ton identité.

Je sais que cette année ne va pas être de tout repos …. 3 ans …. c’est une période où tu vas encore plus me tester, où tu vas t’imposer alors que je te dirai non, où tu vas vouloir nous montrer à tout prix que tu es un grand!

benjamin 3 ans 1.jpg

Une année fatigante et palpitante où je prendrai le temps de te regarder grandir. Oui mon amour, on prendra le temps de vivre chacune de tes victoires que je continuerai à noter dans ton carnet pour que tu saches toujours que

tu es un être exceptionnel, un être merveilleux.

Bon anniversaire mon petit Spizou

Ta maman qui t’aime aussi gros qu’un camion benne ❤

365 jours avec toi <3

IMG_4485

Voilà …

Aujourd’hui tu vas souffler ta première bougie.

Il y a un an, un mois avant ma DPA, tu m’as fait la surprise de percer la poche des eaux alors que je ne m’y attendais pas…

Spizdad était au travail, je l’ai appelé pour lui annoncer que tu allais montrer le bout de ton nez. Il avait oublié d’éteindre le portable et je l’ai entendu crier dans tout l’atelier « Elle a perdu les eaux, elle a perdu les eaux!!! »

Pour la première fois nous sommes allés à la maternité en voiture et nous avons entamé l’aventure de l’accouchement 🙂

Quatrième naissance, ça va passer comme une lettre à la poste! La poste devait être en grève car tu as mis 15h30 à venir te lover dans nos bras.

Ce jour là Spizdad a été parfait! Il m’a soutenu, massé, fait rire, encouragé, m’a rassurée. Enfin tu étais la, si petit, si parfait. Après tant de douleurs t’avoir contre mon cœur fut un bonheur immense.

Notre vie avec toi était d’une évidence. Tu m’offrais la possibilité d’être la maman que j’avais eu toujours envie d’être.

365 jours de cododo. Aujourd’hui nos nuits sont calmes mais elles n’ont pas été toujours comme ça! Coliques, BABI ont fait que des cernes s’étaient installées confortablement sous mes yeux.

365 jours de portage. Heureusement que j’ai redécouvert cette merveille qui m’a facilité mon quotidien. A chaque fois que tu t’endors sur moi je suis toujours autant émerveillée par ton visage. J’aime voir ton large sourire quand je vais chercher une écharpe ou un sling. Tant de balades nous avons pu faire ensemble, si facilement. N’importe ou je vais tu es contre moi.

365 jours d’allaitement. Et qu’est ce que j’en suis fière! Je te donne le meilleur, je le sais et tu me le rends tellement bien! L’allaitement s’est mis en place très facilement (je sais que je suis chanceuse). Tu es très peu malade, tu es potelé, tu es gourmand! Le sevrage se fera naturellement, quand on le décidera.

365 jours de BABI, jamais je n’ai pu te laisser une journée. Lorsque j’ai du me faire opérer du pied ça a été terrible! Tu as besoin énormément de ma présence encore aujourd’hui. Ça va de mieux en mieux mais c’est toujours très fusionnel! Du coup je t’amène partout ! Aux courses, au kiné, à l’opéra (si si et très peu de personnes ont remarqué qu’il y avait un bébé!), aux efluentmums. Depuis un an c’est toujours bebe Spizou et spizmum. Tu évolue vite mais il ne faut pas que je sois loin de toi! Cette nouvelle année s’annoncera comment d’après toi?

Et puis 365 jours de bisous, de je t’aime, de câlins, de pleurs, d’un peu de caprice, d’éclats de rire, de boumbadaboum…

Aujourd’hui tu commences à vouloir marcher, tu danses, tu gambades, tu cherches tes frangins, tu piques des crises de colère!!!

Tu manges de tout ! Tu aimes le nutella, la patate douce, les gâteaux, le hachis Parmentier, le citron, la glace et les raisins secs!!! 🙂

Tu n’aimes pas trop les épinards après je ne vois pas … Je t’aime mon bébé Spizou mon bébé bonheur je t’aime fort fort fort fort et je te souhaite un merveilleux anniversaire❤️❤️❤️

Vivement les 365 jours suivants!!!

Ta spizmum

IMG_1086