Il avance !!! Début de la fin du BABI ?

photo(2)

A 10 mois et 4 jours bébé Spizou a trouvé la marche avant.

Depuis plus d’un mois il reculait, il était le pro de la marche arrière mais hier il nous a fait le cadeau d’aller enfin en avant!

Loin de l’idée de m’inquiéter c’est avec grande fierté que j’ai applaudi son exploit 🙂

Et maintenant?

Déjà au bout de 10 min il a cassé un objet… Oui c’est vrai il va falloir tout enlever de sa hauteur! Car ce sont des pros de la décoration par le vide! Il va attraper, foutre en l’air, mâchouiller… Voilà ce qui va me donner du fil à retorde !!!!

Mais ma vraie question c’est de savoir si avec ce début de liberté, d’indépendance, son BABI va t il se calmer?

Aujourd’hui je le porte 3 a 4h par jour, il ne dort que sur moi la journée, se met à hurler dès que je ne suis pas dans son champs de vision… Va -t-il me montrer qu’il a plus confiance, qu’il a moins peur maintenant qu’il souhaite explorer SEUL?!

J’aimerai tellement que ça s’apaise…. Je sais que ça viendra avec son temps, mais son temps c’est maintenant?

Le BABI est pour moi une vraie épreuve de mère et de femme. J’ai un tempérament de feu et avec lui je suis (dois) être douce, patiente. Sans cesse je dois l’encourager.

Ça fait plus de 10 mois que j’essaye d’apprivoiser ce symptôme si complexe! Il y a des jours qui se passent comme une lettre à la poste et d’autre ou l’on vit le chaos.

J’ai l’impression qu’il est mon miroir! Je vais bien, il va bien. Je faiblis il retombe… Il n’est plus en moi et pourtant la connexion se fait comme si le cordon était la.

Avec bébé Spizou tout est différent. J’ai appris à l’écouter et à ressentir ce qu’il a besoin. Mais j’ai l’inconnue de savoir comment cela va évoluer.

Je lis des articles, des livres sur ces bébés BABI et je me rends compte que moi aussi je fais un BABI…

Peut être parceque c’est mon dernier?

Je le respire, je l’admire et pourtant je souhaite un peu plus d’individualité et on n’y arrive peu (pas).

Comment expliquer cela, comment gérer la séparation?

D’ailleurs ce mot est cruel à mes yeux, il n’est pas adapté à la situation. Car pour moi une séparation c’est toujours douloureux et je veux que cela se passe avec douceur. Je veux que cela vienne de lui parce qu’il se sent bien seul!

La motricité libre va l’amener à cela j’en suis sûre! Chez nous il n’y a ni trotteur, ni parc je n’en veux pas. Je veux lui montrer que tout notre espace est aussi le sien et que c’est nous adulte qui s’accommoderont à ses vadrouilles.

Je le porterai tant qu’il en aura besoin. Les moyens de portage m’aideront à prodiguer le plus de câlins possible dans mon quotidien.

J’aime quand il me serre fort et qu’il me mange par ses bisous. J’aime le voir rire nerveusement en voyant l’écharpe. J’aime le voir se blottir contre moi quand il veut se reposer.

Malgré des reproches, des conseils à l’ancienne je sais que je ne me trompe pas et que tout ce que j’entreprends donnera du bon fruit!

C’est vrai que j’ai mis ma vie de femme entre parenthèse. Je sais que beaucoup autour de moi ont déjà laisser leur bébé dormir ailleurs, garder par quelqu’un d’autre et me disent que ça doit ne pas être évident.

Oh que oui ce n’est vraiment pas facile mais quand le jour ça arrivera je sais que ce sera notre moment et que tous les deux nous vivrons ça paisiblement et on en profitera!

Celle qui vivent comme moi le BABI dites vous que tout vient à point à qui sait attendre! Ayez des amies proches qui sauront vous écouter quand le ras le bol frappera à votre porte! Ne restez pas dans le déni qui vous mènera au burn-out!

Et si vous n’avez personne, n’hésitez pas a m’écrire et je vous soutiendrai!

Aujourd’hui une étape de plus dans le BABI, nous avançons à petit pas mais le plus important c’est d’avancer 😉

Cand, spizmum

Il ne dort que contre moi…

Depuis sa naissance avec bébé Spizou c’est fusionnel! Avec lui je ne fais qu’un. Au départ je me suis dit que c’était du fait que ce sera notre dernier mais plus les mois passent plus je vois bien que ce n’est pas QUE ça!

Ninou est un bébé aux besoins intensifs, le pédiatre nous l’a confirmé . C’est à dire que même si je ne le portais pas lui donnerai le bib et que je cododoterai pas ça serai pareil EN PIRE!

Il y a des jours où je suis épuisée car je ne peux rien faire sans lui! L’art du portage m’a sauvé la vie!

Je me dis qu’en effet la reprise du boulot aurai été impossible !!!

Certains me diront que chacun de mes minots m’a fait un truc « peu  » courant … Entre nous je me serai bien passé de ce BABI…

Plus les mois passent plus je me demande comment faire pour l’aider à prendre confiance en lui… Mais beaucoup de mes questions restent sans reponse et je persévère …

Tous les soirs je dois être patiente pour qu’il s’endorme profondément afin de m’extirper du lit. Cela rate souvent et je dois retourner le rassurer…

La journée il ne dort que dans mes bras ou l’écharpe …impossible de le poser dans son lit (ou dans le notre..)

Je suis en ce moment à un tournant ou j’aimerai avoir un peu plus de temps pour moi, juste moi et je me sens prisonnière. Alors je garde le cap, je me dis qu’au moins je ne loupe rien, que je suis à fond… Mais voilà que dois je faire pour l’aider?

Même Spizdad n’y arrive pas. Il suffit que je lui dise que je lui laisse bébé Spizou pour faire les courses pour qu’il angoisse à fond 😕

Alors voilà je suis prête à écouter vos conseils si vous avez connu cette situation car même si j’ai 4 garçons tous les jours je me rends bien compte que je suis encore et toujours un maman débutante.

Cand, spizmum

Portement-votre

Je porte mon bébé Spizou. Mes enfants m’appellent même super maman porteuse! (Oui oui rien que ça!!)

Alors tout d’abord rappel de ce qu’est le portage !
Le terme « portage d’enfants » fait référence aux techniques permettant de porter les enfants de telle sorte qu’il y ait un contact physique étroit entre le porteur et celui-ci.(Wikipedia merci!)

Il existe différents types de portage mais je ne vais pas en faire la liste il y a bien déjà des articles sur cela qui sont très bien fait pour que je m’aventure dans les descriptions.

Depuis ma grossesse et habitant au quatrième étage sans ascenseur j’ai eu envie (et même je dirais plus le besoin) de porter mon bébé Spizou.

J’ai commencé à me renseigner vite fait sur les écharpes et je jetta mon dévolu sur les jpmbb original qui permettent de faire le nœud avant.
Très pratique car je prépare mon nœud avant d’amener mes enfants à l’école et d’installer mon bébé tranquillou.

Il m’en fallait une où je pouvais installer mon fils rapidos pour les petits trajets et j’ai eu le coup de cœur sur la PESN qui est finalement un sling tout doux.

Le soucis avec le portage c’est qu’on en devient addict!!!! Et il m’arrive treeeeees souvent de flâner sur des sites proposant des écharpes tellement belles que je planque la cb avant d’y aller (oscha par exemple 😜)

Je ne regrette pas mon choix car bébé Spizou me fait un joli BABI et franchement le portage me sauve la vie!! Spizdad a du mal encore, il me trouve trop « africaine » et ne comprend pas toujours mes envies d’achat mais il me laisse faire car au fond de lui il voit bien que c’est ce qu’il faut pour notre bébé bonheur 😊.

Je sais que j’entendrai toujours des phrases ridicules comme « il n’a pas chaud dans ce sac? » Ou « c’est la mode ce truc mais vous devez avoir sacrément mal au dos! » Mais je m’en fou!

Mon fils est un vrai koala, il a entièrement confiance en moi et nos moments de portage sont des moments câlins ❤️

Mon portage c’est de partout, je l’exhibe avec fierté! A l’école, à Disney, à l’opéra, baptêmes, mariages, aux courses je porte sous les regards dubitatifs, amusés mais aussi des regards tendres.

J’ai rencontré des super mums avec le portage et je me sens bien plus libre qu’avec une poussette.

Aujourd’hui je perfectionne mes nœuds, prévoit l’achat d’un préformé et qui c’est peut être m’inscrire à une formation de monitrice de portage 😃

Cand, spizmum