Risoul jour 5: Animations de la station

Déjà 5 jours de vacances ici. Ça défile à une vitesse folle. 
Aujourd’hui nous avons eu envie de profiter des animations proposés par la station. Chaque semaine il y a un programme d’activités gratuites pour tous publics diverses et variées.

Ce matin, sur la rue principale, plusieurs jeux en bois étaient à disposition. Les gars ont retrouvé leurs « potes » de la veille pour leur plus grande joie.

Pendant qu’ils jouaient, nous avons profité de choisir les cartes postales pour nos proches. C’est une sorte de tradition. Une étape obligatoire qui fait plaisir à coup sûr. Personnellement j’adore en recevoir. Les boîtes aux lettres se gorgent trop souvent de factures alors une petite carte de temps à autre cela donne le sourire. Avec la mode sms et réseaux sociaux on oublie parfois les choses simples.

L’après midi nous avions le choix entre un beach volley, des activités manuelles ou jeux dans le sable.

Après quelques tours en luge (qui est devenu une habitude quotidienne) les garçons ont voulu faire du diabolo, pêche aux canards, parcours dans le sable.

D’un commun accord, nous avons pris le télésiège pour tester une nouvelle piste de randonnée. Chacun espérer revoir nos marmottes… mais c’était sans compter les cris d’excitation des enfants qui empruntaient le parcours VTT…

Nous sommes passés près du chemin menant à la méga top géante tyrolienne. Avec mon chéri on s’est regardé d’un regard complice. Demain notre grand fêtera ses 12 ans et nous savons qu’il est avide de sensations fortes. Je ne sais pas pourquoi mais je sens qu’il y en a un qui va bientôt dévalé la montagne à plus de 80 km/h!

Arrivés à la station, un cours de zumba commençait. La semaine commence à me tirer alors je n’ai pas senti de faire le cours. J’aurai été moins fatigué je l’aurai fait sans hésiter!

Le soir, nous avons décidé de rester au calme. Un bon dessin animé, un repas simple et au lit! Il faut reprendre des forces pour demain. Un grand jour! Les 12 ans de Paul! Cela promet d’être merveilleux. En tout cas, il est vraiment content d’être à Risoul pour son anniversaire. Alors vivement demain.

A demain pour que la fête commence!!

Risoul jour 3: On prend le rythme

Vacances, on oublie tout surtout la veille qui était difficile. 
C’est en forme que toute le troupe se réveille. C’est avec le sourire que j’entame cette nouvelle journée. Nous n’avons pas prévu de programme précis mais le soleil est au rendez vous offrant un panel de possibilité.

C’est sans grande surprise que les enfants ont émis le souhait de faire de la « luge devale » et pour tout vous dire on en avait envie autant que les garçons.

Premier tour avec Benjamin, j’essaie de ne pas freiner. Deuxième tour avec Maxime et je n’ai plus le choix. Le mot d’ordre c’est « À FOND LES BALLONS! ». Sans grande surprise j’ai hurlé tout le long et Maxou fut mort de rire. Je vous assure que cela va sacrément vite et nous ne sommes tenus que par une ceinture! Mes enfants sont vraiment courageux au contraire de moi.

Le télésiège était ouvert et Benjamin était drôlement curieux de tester. Paul, Evan et Maxime devant. C’est qu’ils sont grands maintenant les loulous. Plus besoin d’un adulte pour les accompagner. Benjamin, mon chéri et moi derrière. Je déteste le vide et malgré une vue à couper le souffle, la peur m’empêche d’en profiter.

Arrivés à bon port au bout de 20 minutes de supplice, nous décidons de redescendre par les chemins de randonnée. C’est fou comme en descente les enfants sont ultra motivés et c’est en chanson que nous avons entamé notre marche.

Sur le chemin, des marmottes sont venues nous faire coucou comme pour  récompenser la joie des enfants.

Après 2h15 (oui on s’est légèrement perdu) nous sommes arrivés à la station avec un appétit d’ogre (Tu m’étonnes il était presque 2h de l’après midi on ne pouvait que crier famine!)

Les bidons pleins, nous avons décidé de passer l’après midi à la piscine chauffée. Un vrai moment de détente, de rire et de bataille. La piscine est assez grande pour avoir de la place. La vue sur le massif rend cet endroit magique. Une activité qui à coup sûr mettrai les gars KO!

Nous avions rendez vous le soir à un spectacle dans la salle commune de Risoul. Un spectacle théâtre cirque néo vintage proposé par la compagnie des vils brequins.

U
n mélange d’humour pour les enfants comme pour les grands. Des numéros de jonglage hypnotisant mes gars. De la musique, des rires, bref on a adoré ! Ce show a clôturé cette folle journée et c’est sans aucune difficulté que les enfants se sont endormis.

Demain, nous allons prendre la voiture pour visiter les alentours et j’ai hâte de vous raconter cela.

A demain!

Risoul jour 2 : Les vacances

Je ne sais pas vous mais j’ai cette espèce de motivation extrême à croire aux vacances parfaites! Tu sais les vacances autant pour les enfants que pour les parents… (je t’entends ricaner là)
Et puis il y a ce premier jour, à 6, loin de chez nous. Ce premier jour où tes enfants te font leur description des vacances, de LEURS vacances… (je sens que tu vois de plus en plus de quoi je parle là )

Après une bonne nuit de sommeil dans notre mini chez nous, c’est de bonne humeur que nous nous sommes levés. Le café coule, les céréales tintent dans les bols, les enfants rient. « On fait quoi comme activités? »
Ah ça y est ils commencent…

A 10h00 nous nous sommes rendu à l’office du tourisme afin de connaître les fameuses « activités » de la station. N’importe où nous allons en vacances c’est la première chose que nous faisons.

Le personnel est accueillant, souriant et très vite j’ai pu constaté que la station Risoul avait fait un réel effort pour accueillir les familles nombreuses. Nous avons pris un pass  te donnant accès à de multiples activités et des réductions allant jusqu’à -40% sur les activités payantes. Cela permet de convenir d’un budget plus que raisonnable pour 6.

A 11h00, sur le front de neige, une présentation de tous les prestataires. Il y avait un pot d’accueil, que je n’ai même pas vu non pas car cela était noir de monde mais grâce à mes enfants si adorables… qui couinnaient pour l’achat de chaussettes (oui j’ai oublié les chaussettes dans la valise). Pourquoi la phrase « on achète QUE des chaussettes » n’ai pas compris de la même manière par tous?

Vers 11h45, chaussettes aux pieds,on remonte à l’appartement afin de s’y restaurer et là à commencer le ralage haut de gamme. Direct nous avons eu le High level ! Et ça résonne bien la montagne et Benjamin s’est fait un plaisir de partager cela avec toute la station.

Un repas ponctué de « on fait quoi cet après midi? » « On fait quoi comme activité » nous nous sommes préparés pour faire une petite randonnée afin de découvrir le domaine qui nous entoure.

Mode « enfants jamais contents » nous avons pris le départ. Plusieurs circuits de randonnée sont disponibles au départ de la station. Marcheurs confirmés, familles poussettes, débutants tout le monde y trouve son bonheur. La seule réelle difficulté reste de motiver la troupe des 4 gars et franchement cela a été très difficile.

Après 2 heures de marche, une piqûre de guêpe pour Evan, je n’en pouvais plus de les entendre se plaindre. La marche, c’est nul. La marche, ça fait mal aux pieds. Nous avons passé notre temps à trouver des trucs et astuces pour les faire avancer…. autant te dire que la notion de repos en vacances était loin mais très loin!

Cependant, je fus surprise de la flore si riche, si jolie, si magique. Un vrai bol d’air pour les poumons et un tableau parfait pour nos yeux. Mes enfants ne l’ont pas vraiment vu ainsi mais je ne désespère pas il nous reste 5 jours pour leur en faire prendre conscience.

Nous avons fini par la descente en luge. Un circuit de luge sur rail accessible dès 3 ans. C’est juste GÉNIALISSIME !!! Courageuse mais pas téméraire j’avoue j’ai freiné quelques fois alors que mes grands se sont régalés à faire monter l’adrénaline en y allant à fond!

Notre pass nous permet de faire cette activité en illimité pour enfin le plus grand plaisir de tous.

Cette journée à la limite du chaos, cette journée qui te fait demander pourquoi tu fais des vacances avec tes enfants. Cette journée où tu les as trouvé insupportables, ingrats, horribles. Je décide de retenir que ça:

– Le « ouahou » unanime face à la beauté des lieux.
– La politesse de mes enfants même s’ils sont de mauvaise humeur.
– La complicité avec mon mari qui me rassure et qui arrive à me faire relativiser.
– La joie inscrit sur leur visage après le tour de luge.
– Leur façon de s’excuser de leur attitude car ils ont vu qu’ils étaient allés trop loin.

A 20h30, on dormait tous. Fatigués de cette journée. On est parti recharger les batteries pour une nouvelle journée qui j’espère sera moins difficile et plus complice.

A Demain !

 

de

Là où je les emmènerai #ireland

Je veux leur faire vivre un family trip. 8 jours, faire le tour d’une île, les faire rêver, rêver avec eux les yeux grand ouvert devant la merveille d’un pays magique.

Petit pays loin des yeux du monde sur cette île tu me fascines depuis petite et d’en faire le tour est un rêve que je fais mûrir depuis ma tendre enfance.

La tendre enfance je l’ai la devant mes yeux je sais qu’elle grandira vite abandonnant rêves et désirs profond de découvrir.La vie va si vite que l’on vit des priorités qui nous éloignent de notre idéal.

Tu me l’as montré sur le globe pendant que tu jouais à être Jo « l’explorateur du monde entier » avec tes doigts si petits du haut de tes 3 ans. Tu t’es arrêté sur ce tout petit morceau de terre.

« Maman c’est quoi ça?

C’est un pays où je t’emmènerai. »

globe-irlande

Et là mon cerveau a fusé! Je me suis mise à regarder sur Pinterest ce que je souhaitais leur montrer. Villes, paysages,lacs, merveilles de l’Irlande. Maintenant que je sais mon idéal je passe à la préparation! Et la liste est longue pour une road trip pareil mais rien n’est impossible.

irlande

Je prends les points un par un et cherche les meilleurs solutions. Trajets, hébergements, dates, évènements sur place je ne laisse rien au hasard (difficile d’y aller en freestyle avec 4 enfants de moins de 12 ans).

Puis je me dis que j’ai envie de partager cette aventure avec vous. J’ai tellement envie de faire honneur à ce pays de la chance, à cette terre irlandaise!

irlande 2.jpg

Au fur et à mesure que j’avancerai dans la préparation de notre voyage je vais te partager nos astuces. Je te parlerai aussi en détail de ce que nous allons voir et l’histoire de ce pays.

Nous partirons en juin car avec le brevet de collège (oui je crois que cela à changer de nom mais bref..) Grand Spizou n’aura pas cours, alors autant en profiter. Et puis je pense qu’une semaine comme celle là va leur apprendre beaucoup! On va dire que ce sera un avant goût des grandes vacances!

J’ai commencé à en parler avec eux et ils sont très très motivés! Je pense vraiment que nous allons porter ce projet ensemble afin d’y arriver. Un vrai challenge en famille mais la récompense sera belle!

Je te dis à la semaine prochaine pour te dire quel moyen de transport nous allons prendre pour aller en Irlande et pourquoi. Je te promets que rien que ce point là fut épineux mais nous avons trouvé !

Slán agat (Gaélique irlandais qui signifie au revoir)

drapeau-irlande

 

 

 

Une quinte de toux

IMG_4491

Hier soir je suis allée me coucher (normal tu vas me dire je ne vais pas rester réveiller toute la nuit je ne suis pas un vampire !).

La seule différence c’est que ce n’est pas les bras de Morphée qui m’appelaient mais la toux incessante de bébé Spizou.
Je l’entendais dans le babyphone, elle venait par vague sans pour autant réveiller mon tout petit.
Mais l‘inquiétude d’une maman, ce sentiment qui n’avait jamais existé avant que je donne la vie m’a submergé.
J’avais ce besoin incontrôlable d’être là, près de celui qui me comble de bonheur, pour le soutenir dans sa difficulté respiratoire.
L’entendre respirer, les entendre respirer car oui il n’y a pas un soir où je ne vérifie pas avant de me coucher si mes enfants ont bien ce souffle chaud qui sort de leur tout petit nez et ça fait 10 ans que je fais cela …déjà !
Hier, j’ai senti au plus profond de moi qu’il avait des difficultés à exécuter cette manipulation innée à cause des ses quintes de toux.
Je me suis préparé à la hâte, je suis montée, j’ai vite remis une couette pour Nounou Spizou, fait un bisou à mon Grabouillon qui avait l’air d’avoir un sommeil agité, caressé les cheveux de Grand Spizou qui n’est pas si grand que ça. Je me suis engouffrée dans ma chambre où la douleur d’une gorge enflammée se faisait trop entendre.
J’ai été cette maman qui apprécie de retrouver son lit seule depuis que le coin dodo de bébé Spizou a été mis en place mais hier je n’ai pu le laisser et je l’ai pris contre moi.
La douceur de ses petites mains m’agrippant m’a fait comprendre qu’une fois de plus il est important de s’écouter car il était serein que je sois auprès de lui.
Je savais aussi que la nuit allait être agitée, sûrement courte mais je m’en foutais car j’étais exactement à ma place!
Oui être maman n’a rien de facile, oui être maman c’est fatiguant, oui être maman peut s’apparenter à un sacrifice et alors?
Je préfère être aujourd’hui cernée, sur les rotules mais je ne perdrai jamais ma motivation d’être leur maman.
Une quinte de toux qui finalement m’a apaisé car je suis celle que je veux être, j’ai cette chance infinie de pouvoir respirer mes enfants. J’ai cette chance de les soutenir, de les encourager, de jouer avec eux, de les soigner, de les aimer plus que tout au monde.
Bébé Spizou a dormi toute la nuit contre moi. A presque 2 ans c’est souvent encore le cas et ça ne dérange pas. Si le besoin est là, j’y réponds c’est tout!
Quatre enfants c’est beaucoup mais je les ai et j’assume. Je ne suis pas une wondermum je fais ce qui a à faire point barre.
Mes journées sont bien de 24h et c’est jour comme nuit qu’il faut être présente.
J’ai passé une nuit avec une quinte de toux qui m’a transformé en crocodile en ne dormant que d’un œil.
A 6h c’était pump et lup! Bébé Spizou s’était assez reposé. Avec le sourire, les câlins j’ai recommencé une journée de routines avec la préparation du pti dej pour mes grands, les réveiller dans le calme, les écouter raconter leur nuit, rire avec eux de bêtises. Je me suis préparée vite fait pour ne pas avoir l’air d’une mère fatiguée, creuvée car tout le monde s’en fout et je n’aime pas cette image de moi. Gérer la crise de Grabouillon qui ne veut pas aller à l’école, faire la course finalement avec lui  pour arriver à l’arrêt de bus. Amener bébé Spizou chez sa nounou pour qu’il puisse jouer et vivre à son rythme pour me plonger dans mes cours et arriver à mettre une croix sur chaque tâche que je dois accomplir avant leur retour.
Ménage, lessive, courses, ortho, médecin, gouter, devoirs, douche, bain, repas… Une liste qui te paraît interminable et pourtant si normal pour moi car j’ai choisi cette vie! J’ai choisi d’avoir une grande famille, j’ai choisi de vivre à 100 à l’heure.
Si ce soir madame quinte de toux décide de revenir je n’aurai pas de pause. Et ne te dis pas la pauvre car je suis riche, je suis même millionnaire de ce que m’apporte tous les jours mes petits moi, mes petits lui. Car oui c’est avec Spizdad que je vis ce grand chamboulement quotidien. Un père, un mari, un ami et bien plus. Il me soutient à sa manière, ne me facilite pas souvent les choses mais il est là et je ne pourrai pas faire sans lui.
Mon bonheur c’est eux, ma tribu, mes Spizman.

Cand, Spizmum

Quand je les regarde 

Il m’arrive souvent d’être seule avec mes quatre minots (Spizdad doit rapporter les sous sous comme dirai Grabouillon). 

Je joue, je surveille, je râle, je dois gérer les conflits et des fois je m’arrête et je les regarde. 

Ils sont tellement différents ! 
Leur caractère s’affirme, ils réagissent à leur manière face à la même situation. 

Je ne pensais pas que d’être à la maison et d’être avec eux me montrerai autant de richesse. 

Je suis riche d’amour et aujourd’hui je peux l’affirmer je les connais par cœur. 
Je suis cette mère poule qui ne cesse à vouloir répondre à leurs attentes. 
Je suis cette wondermum à leurs yeux qui adore les aider pour qu’ils apprennent à le faire tout seul. 
Je suis cette boule de nerfs qui les pousse à aller de l’avant et qui les bouscule dans leur flemingite aiguë. 
Et je suis celle qui est assise, emerveillee, complètement accro à ce qu’elle a fait de mieux dans sa vie…

Leurs mimiques qu’ils nous ont piqués à Spizdad et moi. A ces automatismes qu’ils ont car ils nous observent et veulent nous ressembler. 

A cet amour fraternel qui est palpable. Et leur joie de réussir ensemble leur défi foufou. 

Ce n’est jamais facile une journée avec eux. C’est toujours épuisant. C’est une énergie à décupler car ils sont dépendants de nous. Nous sommes leur pilier. 

Quand je les regarde je sais que la vie est difficile mais eux me la rendent meilleure. Je sais que l’on peut être déçu mais eux me remplissent de fierté. Je sais que la maladie peut nous ratatiner mais leur mains, leurs câlins, leurs bisous me remettent sur pied pour me battre. Je sais que beaucoup trop de personnes sont mauvaises mais je m’en fous car eux sont merveilleux. Je sais qu’on ne roule pas sur l’or mais eux sont heureux et c’est tout ce qui m’importe!

Eux sont tout! 

Alors oui le temps passe vite… Alors je profite de chaque instant et je les regarde pour espérer ne jamais oublier. 

 Cand, spizmum

Les résolutions de la rentrée chez les Spizman

Tu la sens cette odeur de rentrée?

Chez nous elle est omniprésente!

D’habitude c’est juste un retour des choses mais cette année c’est un vrai chamboulement positif qui s’opère dans ma maisonnée 🙂

Et oui cela fait déjà un peu plus d’un mois que nous avons le statut de bretons et nous allons apprendre un nouveau rythme de nouvelles habitudes dans ce chez nous que nous affectionnons et apprivoisons chaque jours.

Il est vrai que nous nous y prenons un peu tard mais pour notre plus grand plaisir le mois d’août a été le mois des visites de nos proches et nous en avons bien profité!

J’ai donc acheté un classeur de beaux surligneurs et stylos, un agenda familial memoniak ainsi que le calendrier pour avoir les « outils » nécessaire à mon organisation.

Tout d’abord les fournitures son achetés mais j’ai fait un point avec mes super héros pour leur rappeler que le stylo n’était pas une fléchette supersonique, que la colle n’était pas une fusée collante au plafond et que la règle n’était pas un lance papier ultramoderne! Certes je leur enleve de bonnes parties de rigolades mais leur permet d’éviter beaucoup de lignes de punitions car contrairement à moi petite(désolé maman) je ne me faisais pas prendre 😜.

Ensuite nous avons fait passer la visite médicale pour l’autorisation de pratique sportive et pour notre plus grand bonheur Nounou a le droit de faire du foot!!!!!!

Dc pour grand Spizou se sera VTT! ( tu vois la mère qui cherche un 24″ car celui qu’il a va pas passé l’automne 😕)
Pour nounou Spizou évidemment FOOT!! D’ailleurs j’ai du mal à lui enlever sa tenue… Je vais la planquer pour mardi sinon foutu!
Pour Grabouillon se sera tennis! Et pour bébé Spizou éveil corporel et musical 🙂
J’aurai aimé faire du yoga mais j’ai un soucis de BABI dont je vous parlerai bientôt…

Passons à l’organisation de la maison!
Nous avons mis à plat les règles et les horaires de la tribu. Finis les couchés à pas d’heure, les jeux vidéo à gogo , « je me laverai demain »… Il faut que ça roule et ça pour TOUT le monde!!!! Y compris moi! Je sens déjà mes yeux piqués quand mon réveil va sonner à 6h15… Mais il me faut un temps à moi pour me préparer, pour méditer, pour prendre mon café SANS enfant!!!

Chaque dimanche soir nous allons faire le « conseil familial ». C’est à dire qu’autour de crêpes nous allons:

– repartir les tâches ménagères
– rappeler les choses importantes de la semaine (sortie sco, match, rdv doc…)
– établir un menu de semaine.

Cette année notre tribu va se souder afin de devenir plus que solide. Mes enfants ont grandis et je grandis avec eux.

Et chez toi c’est comment?

Bonne rentrée à tous!

Cand,spizmum

Je me lance: PRÉSENTATION !!!

Bonjour à tous et bienvenue chez nous!

Nous sommes les Spizman et une présentation s’impose 😉

Je suis Cand, la spizmum j’ai 30 (et un mais chut!).
J’aime les chaussures, showroom prive, les mariages, les émissions débiles, la cuisine, les loisirs créatifs!
J’adore rire, raconter des conneries, je suis fidèle en amitié, franche mais diplomate (enfin pas toujours :-/)

Je suis marié depuis un bail a Spizdad qui frôle les 36 balais. Très susceptible des qu’on lui parle de sa perte de cheveux il sait faire rire avec ses expressions marseillaises et son accent chantant 🙂
Il aime la déco, l’informatique, les barbecs et le pastaga… Sa famille est la prunelle de ses yeux et ça se voit!!!

Nous sommes les heureux parents de 4 minots! Quatre gars !

Mon Grand Spizou va avoir (déjà 😩) 9 ans. L’artiste et le pierre Richard de la famille! A une très (trop) forte passion pour les pokemons qu’il connaît bien mieux que ses tables de multiplication…. Tous les jours nous sommes surpris par son caractère doux et attentionné lorsqu’il s’occupe de bébé Spizou. Son grand défaut, c’est un vrai moulin à paroles….

Mon nounou Spizou a eu 6 ans en décembre. Il aime les legos, l’iPad et les trains (qui est sa vraie passion!!). Il fait preuve d’une grande maturité face à sa surdité. Par sa façon d’être il fait ressortir le meilleur de chacun. Chez lui rien n’est gris c’est soit blanc soit noir! C’est un mini « lie to me » ce qui est parfois dur à gérer …

Mon Grabouillon Spizou, ma gueule d’amour vient d’avoir 5 ans. C’est le clown de la famille. Il adore les animaux et en particulier son lapinou. Il est heureux de vivre, un tantinet capricieux il sait jouer de ses charmes pour obtenir ce qu’il souhaite…. Pendant longtemps considérer comme notre petit dernier il a du mal à laisser ses habitudes de bibou…

Mon bébé Spizou, mon bébé bonheur! Celui qui me pousse dans mes retranchements, qui me fait vivre de vrais moments de grace … Je l’allaite, le porte, le masse, je cododote, je materne à fond et j’adore ça! Nous faisons face à son BABI en le rassurant sans cesse ce qui lui vaut le surnom de clé USB car il est toujours connecté à moi 🙂

Voilà vous nous connaissez un peu mieux maintenant!
J’ai décidé de faire un blog pas pour raconter « ma vie » mais pour partager.
Ce qui nous connaisse déjà vont en apprendre je pense autant que ceux qui ne nous ont jamais vu.
J’écrirai sur tout ce qui m’intéresse, cela pourra être une anecdote, un achat, une expression enfin bref tout va y passer!!!!
Je vous souhaite la bienvenue et n’hésitez pas a me contacter 😉 je ne mords pas!
A très vite !!
Cand, spizmum

20140617-185556-68156786.jpg