Déclaration circonstancielle de l’accident

Madame, monsieur
En ce vendredi 5 septembre vers 18h je cuisine le repas d’anniversaire de Spizdad avec mon Ninou à côté. Je fais le repas tôt pour pouvoir profiter de notre première soirée à 6 car il n’y a pas (encore) école le samedi.
Un bruit d’explosion, je pousse Ninou loin de la cuisine.
Je me regarde j’ai un morceau de verre planté dans le bas du tibia au niveau de la cheville. Je le retire je vois qu’il fait près de 3 cm je me dis que je n’aurai pas du… Je saigne, beaucoup, trop mes minots pleurent.

« Spizdad appelle les pompiers je ne sens plus mes deux derniers orteils… »

Je vois que c’est le verre de revêtement de ma plaque de cuisson Hotpoint qui a explosé. Sans raison… Ça aurai pu être tellement plus grave.
Et si j’avais porté bébé en echarpe devant, si Ninou s’était pris un verre dans la tête et si et si …

Je suis folle de rage contre ces marques qui font toujours plus beau en laissant un pourcentage de merde de défaillance… J’ai mal, les pompiers arrivent.

Mes minots ont peur et moi je leur souris. Je mets ce masque qui les rassure car je n’aime pas les savoir angoissé.

Mes garçons sont fascinés par les pompiers et ils scrutent leur moindre fait et geste.

On fait un bilan de la situation et le résultat est que j’ai le droit à une visite des urgences.

« Mais j’allaite! Comment fait on? »

Spizdad me dit qu’il va gérer et les pompiers me répondent qu’ils vont mettre la pression pour que les urgences me prennent en priorité.

Ça me rassure et j’espère que l’on m’écoutera autant à l’hôpital.

Je suis rapidement vu (ouf!) par un interne qui décide d’aller voir si il me reste un morceau de verre et déjà une première constatation : c’est drôlement profond!!!

Il appelle le monsieur chirurgien des pieds. Il passe vite fait regarde rapidement me demande de fléchir (aie je n’y arrive pas…) et sors cette phrase : « demain elle passe au bloc »

Ni aurevoir ni merde il se barre me laissant choquer. L’interne me voyant peu sereine m’explique.

« Demain matin vous revenez à 7h30 à jeun après avoir fait une douche à la betadine et il va explorer pour voir si un tendon est touché. Vous sortirez normalement le jour même. Par contre vous ne pourrez pas allaiter pendant 24h. »

Benjamin n’a jamais été éloigné de moi plus de 2h, n’a jamais pris de biberon de lait. En gros je ne réalise absolument pas que demain je vais être opérer.

9h je suis au bloc, je demande combien de temps ça va durer on me répond 1/4h.
12h je me réveille! Que s’est il passé? Il y avait plus de dégâts que ce qu’il pensait! J’ai une super atelle et je dois encore attendre pour connaître mon postopératoire .

Enfin je vois le chirurgien et il m’explique que je garde l’attelle 3 semaines et qu’après j’aurai environ 3 mois de rééducation…

J’entends déjà les « comment tu vas faire avec 4 gamins dont 1 qui ne marche pas!? » C’est pas grave j’y arriverai je le sais!

Le plus difficile dans cet incident c’est mon mal être … Ça aurait pu être tellement plus grave … Aujourd’hui j’ai peur du moindre bruit, je pleurs et crie beaucoup. Je suis à fleur de peau. Je ne suis pas bien, vraiment pas bien.

J’espère que ça va passer et que mon sourire sera à nouveau vrai car aujourd’hui c’est une belle façade face à ma douleur.

Cand, spizmum