Risoul jour 2 : Les vacances

Je ne sais pas vous mais j’ai cette espèce de motivation extrême à croire aux vacances parfaites! Tu sais les vacances autant pour les enfants que pour les parents… (je t’entends ricaner là)
Et puis il y a ce premier jour, à 6, loin de chez nous. Ce premier jour où tes enfants te font leur description des vacances, de LEURS vacances… (je sens que tu vois de plus en plus de quoi je parle là )

Après une bonne nuit de sommeil dans notre mini chez nous, c’est de bonne humeur que nous nous sommes levés. Le café coule, les céréales tintent dans les bols, les enfants rient. « On fait quoi comme activités? »
Ah ça y est ils commencent…

A 10h00 nous nous sommes rendu à l’office du tourisme afin de connaître les fameuses « activités » de la station. N’importe où nous allons en vacances c’est la première chose que nous faisons.

Le personnel est accueillant, souriant et très vite j’ai pu constaté que la station Risoul avait fait un réel effort pour accueillir les familles nombreuses. Nous avons pris un pass  te donnant accès à de multiples activités et des réductions allant jusqu’à -40% sur les activités payantes. Cela permet de convenir d’un budget plus que raisonnable pour 6.

A 11h00, sur le front de neige, une présentation de tous les prestataires. Il y avait un pot d’accueil, que je n’ai même pas vu non pas car cela était noir de monde mais grâce à mes enfants si adorables… qui couinnaient pour l’achat de chaussettes (oui j’ai oublié les chaussettes dans la valise). Pourquoi la phrase « on achète QUE des chaussettes » n’ai pas compris de la même manière par tous?

Vers 11h45, chaussettes aux pieds,on remonte à l’appartement afin de s’y restaurer et là à commencer le ralage haut de gamme. Direct nous avons eu le High level ! Et ça résonne bien la montagne et Benjamin s’est fait un plaisir de partager cela avec toute la station.

Un repas ponctué de « on fait quoi cet après midi? » « On fait quoi comme activité » nous nous sommes préparés pour faire une petite randonnée afin de découvrir le domaine qui nous entoure.

Mode « enfants jamais contents » nous avons pris le départ. Plusieurs circuits de randonnée sont disponibles au départ de la station. Marcheurs confirmés, familles poussettes, débutants tout le monde y trouve son bonheur. La seule réelle difficulté reste de motiver la troupe des 4 gars et franchement cela a été très difficile.

Après 2 heures de marche, une piqûre de guêpe pour Evan, je n’en pouvais plus de les entendre se plaindre. La marche, c’est nul. La marche, ça fait mal aux pieds. Nous avons passé notre temps à trouver des trucs et astuces pour les faire avancer…. autant te dire que la notion de repos en vacances était loin mais très loin!

Cependant, je fus surprise de la flore si riche, si jolie, si magique. Un vrai bol d’air pour les poumons et un tableau parfait pour nos yeux. Mes enfants ne l’ont pas vraiment vu ainsi mais je ne désespère pas il nous reste 5 jours pour leur en faire prendre conscience.

Nous avons fini par la descente en luge. Un circuit de luge sur rail accessible dès 3 ans. C’est juste GÉNIALISSIME !!! Courageuse mais pas téméraire j’avoue j’ai freiné quelques fois alors que mes grands se sont régalés à faire monter l’adrénaline en y allant à fond!

Notre pass nous permet de faire cette activité en illimité pour enfin le plus grand plaisir de tous.

Cette journée à la limite du chaos, cette journée qui te fait demander pourquoi tu fais des vacances avec tes enfants. Cette journée où tu les as trouvé insupportables, ingrats, horribles. Je décide de retenir que ça:

– Le « ouahou » unanime face à la beauté des lieux.
– La politesse de mes enfants même s’ils sont de mauvaise humeur.
– La complicité avec mon mari qui me rassure et qui arrive à me faire relativiser.
– La joie inscrit sur leur visage après le tour de luge.
– Leur façon de s’excuser de leur attitude car ils ont vu qu’ils étaient allés trop loin.

A 20h30, on dormait tous. Fatigués de cette journée. On est parti recharger les batteries pour une nouvelle journée qui j’espère sera moins difficile et plus complice.

A Demain !

 

de