Mon rêve, mon amie

image

Il y a des choses dont tu ne peux parler à personne. Ou ton cœur est si lourd que tu en as du mal à respirer. Ces choses là n’a d’intérêt que pour moi. Par peur , par honte, par manque de compréhension tu te retrouves seule et c’est seule que tu dois prendre les décisions pour alléger cette pression.

Hier j’étais dans cet état… aucune envie d’en parler, aucune envie de déranger. ..  Je suis partie au lit, serrer mon fils et j’ai prié. J’ai prié pour que l’on m’apporte de l’aide, du réconfort…

Il y a quelques mois la vie m’a enlevé une amie. Trop tôt mais elle souffrait tant. C’est sûrement mieux ainsi mais la douleur est vive.

Hier dans mon sommeil elle est venue me chercher. Elle n’était plus dans son fauteuil roulant, elle était resplendissante. Quand je l’ai vu j’ai pleuré et je l’ai remercié d’être là. Elle m’a dit de sécher mes larmes et qu’il ne fallait pas perdre de temps car on avait des tas de choses à se raconter.
On s’est mis autour d’une table et on a scrapé.

Je n’avais aucune retenue à lui dire ce qui est inavouable et elle m’a écouté. J’ai écouté ce qu’elle en pensait et elle m’a redonné mon sourire le vrai !

Après on a ri de ce qu’elle n’avait jamais fait quand elle était avec nous. Des choses futiles que l’on met souvent sur une liste en se disant que « ça je le ferai avant de mourir »

Et puis se fut l’heure.

On s’est dit au revoir et elle m’a dit qu’elle était la dans mon cœur et qu’elle ne le quitterai jamais.

Je n’avais pas pu descendre pour ses funérailles, ça a été très difficile à accepter le fait d’être si loin. Mais dans mon rêve j’ai pu tout lui dire.

Elle avait 33 ans, elle était mariée depuis 10 ans, elle a une petite fille formidable et elle me manque terriblement.

Nous pourrions dire que nous avons le lupus en commun mais ce que je garde c’est cette amitié que nous avions et cette immense admiration que j’ai envers elle pour sa force, son combat qu’elle a mené.

Elle fut hier exactement la réponse à ma prière. J’ai des larmes aujourd’hui mais de joie d’avoir eu le privilège de la voir une dernière fois.

Cand, spizmum

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s