Substituts et méthodes pour arrêter de fumer

Et voila une semaine que j’ai arrêté de fumer (youhouuuuu). Bon ce n’est pas sans peine… Je me suis posée la question de « me faire aider » car la pression était bien trop forte et que j’avais du mal à rester zen face à l’énergie débordante des enfants et leurs bêtises incessantes.

 

Donc le premier conseil que je donnerai c’est de prendre rendez vous avec son médecin traitant pour en discuter. Ce n’est pas une preuve de faiblesse que de prendre des substituts ou de demander de l’aide, personne n’est dupe pour savoir qu’arrêter de fumer est vraiment une épreuve à part entière.

 

Donc voici la liste des substituts et des méthodes pour t’aider à arrêter de fumer.

Au niveau des substituts nicotiniques (oui c’est bien elle qui te rend dingue dingue dingue). ils ont pour fonction de diffuser de la nicotine de manière lente et régulière permettant ainsi de se libérer petit à petit de sa dépendance. La durée moyenne de la prise de substituts est de 6 semaines à 6 mois (mais c’est une moyenne hein!). Progressivement, on doit diminuer les doses du traitement pour accéder au Graal de l’arrêt complet. Il en existe de plusieurs sortes à toi de voir celui qui te correspond le plus.

substituts_nicotiniques

Tu as des substituts nicotiniques qui sont sous plusieurs formes , ceux sous forme transdermique, les patchs agissant une fois collés sur la peau (il en existe de plusieurs dosages) et ceux sous forme orale comme les gommes à mâcher, inhaleur, comprimés à la nicotine à sucer ou à faire fondre sous la langue (eux aussi existent sous différents dosages selon si tu étais un gros ou moyen fumeur ). On peut utiliser dans certains cas plusieurs substituts en même temps. Mais je ne le répèterai jamais assez un contrôle médical pourra t’ajuster au mieux ton dosage, les substituts restent des traitements et l’auto médicalisation n’est pas recommandé.

Concernant les méthodes, sur le net tu trouves à boire et à manger… Des méthodes « miracles » qui marchent à « 100% » avec des preuves en vidéo de leur efficacité… Bref je suis très perplexe pour mon cas personnel. En effet je suis plutôt de nature positive et naturellement j’applique ces méthodes sans qu’on est besoin de me coacher. Après avoir visionner une dizaine de vidéo (oui quand même hein!) il y a une chose qui ressort quasiment à chaque fois c’est le travail sur soi. Car si on se sent bien, on est forcément plus fort et la motivation est de ce fait plus forte elle aussi. Il est vrai que la « positive attitude » est plus qu’un atout. Si on est heureux et que l’on sait gérer le stress, on élimine plus d’une occasion d’avoir envie de fumer une cigarette. Je ne suis pas non plus contre ces méthodes dites « douces sans substitut et sans médicalisation » car elles répondent très bien aux attentes de certaines personnes et en effet ils arrêtent de fumer grâce à elles.Le but étant d’arrêter, on peut dire que c’est validé.

Mon médecin traitant m’a parlé des différentes méthodes de médecines douces qui ont fonctionné pour ses patients. Il m’a parlé de l’acuponcture, le médecin-acupuncteur va appliquer quelques aiguilles sur des points d’acupuncture très précis vous aidant à réduire votre dépendance. J’ai testé l’acuponcture lors de mes grossesses, je suis assez réceptive. Je pense que je vais pencher sur cette méthode. Il existe aussi une variante à l’acuponcture mais qui reste sur le même principe de travailler des points de votre corps, c’est l’électro acuponcture.Testée ici pour la maladie de Crohn, ça n’avait pas du tout fonctionner et au contraire j’étais rentrée en crise donc bon je passe mon chemin pour cette fois ci.

intro-acupuncture.jpg

Tu peux aussi te pencher sur l’homéopathie. Que tu sois en période de diminution de tabac ou à l’arrêt complet l’homéopathie peut t’aider à gérer l’anxiété, le manque, le stress. Sur le net tu pourras trouver les noms et dosages de ce que tu dois prendre en fonction de ton besoin mais rien de mieux que l’avis et le suivi d’un médecin homéopathe. Je pense également la tester car l’homéopathie correspond tout à fait à mes besoins et je trouve que c’est beaucoup moins violent que les substituts et les traitements.

Bref tu l’auras compris, si tu souhaites arrêter de fumer, tu peux y arriver! Le plus dur dans cette histoire est la prise de décision et la motivation à s’y tenir! Mais je suis certaine que tu y arriveras car quand on veut on le peut même si cela implique que tu prennes des substituts pendant 6 mois.

Le principal c’est d’y arriver et moi j’y crois!

giphy8

Allez à la semaine prochaine pour le bilan des 2 semaines.

N’hésitez pas à m’écrire pour me dire si tu connais d’autres méthodes ou que l’on se motive ensemble ou si tu as des questions. Bref n’hésites pas quoi!

Candice

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s